Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de BlaseSaintLuc

(1) 2 3 4 ... 6 »
Passionnément ↑ leni : Il fait tourner sa mappemonde
non d'un petit schtroumpf vert , je crois bien que c'est encore mieux chanter ,que l'idée que l'on s'en fait lu (quoique déjà de très bonne impression) bon on m'a demandé (à juste titre) de faire plus long qu'a mon habitude et plus précis , une poésie qui non seulement bien tournée vous demande à réfléchir sur l'état du monde ,et le poète en don... (26/5/2018)
Passionnément fried : Je te dirai
Ce murmure, cette promesse, "je te dirai" prose magnifique, en lisant cela, j'ai ressenti l'émotion du moment, la grâce, tout en douceur et délicatesse, le poète nous livre de l'intime (Avec un peu de mica dedans.) Il a trouvé les mots, nous sommes sur le chemin qui va par la montagne et la forêt. (6/7/2018)
Passionnément Hananke : L'origine du monde
Peut-on encore encenser cette œuvre ? Quel lyrisme, un tout petit, peu pointu parfois, mais je vous laisse augurer du terme "pointu." C'est à en perdre la tête, car l'origine du monde n'en as pas, pas plus que de "membres", quoique des petits plaisantins lui en aurait bien trouvé une bidonnée, revenons à nos moutons et à cette toison d'or, tréso... (3/7/2018)
Passionnément virgo34 : Vulcanus
Merci Oniris, je suis venue ici pour écrire et être lu, ma foi, je lis, je lis et j'en suis tout ravi, c'est le tonneau des danaïdes, c'est mon île au trésor, voici un poème de plus qui m'enflamme le cœur (image) vu le sujet. Bon, il y a les spécialistes, armés pour vous parler technique et puis les candides, qui trient entre les lectures ennuye... (29/4/2018)
Passionnément antonio : Nomade
Réflexion toute humaine, sur "le chemin", sur la vie, sur les choix, sur la pensée, sur l'errance sur la fuite, sur l'exil ce qu'il y a devant. Les arbres sont immobiles, les roseaux eux se plient aux événements, contrains par le souffle d'un Éole tyran. Le désert des cœurs et les aubes, sont cruels, comme autant de peuples inhospitaliers, auta... (2/5/2018)
Passionnément David : Triste et Seule
magnifique, que c'est beau, c'est noir, ça envergue de ventôse, pour la sonorité il y a des spécialistes qui expliqueront mieux que moi "Triste était très trash, tranchant, trouble, étranglé," et " Seule, assassine et saigne et strie et sarcle et scie. Mais moi, j'aime , oh oui, c'est bien dans une veine néo classique ,très bien apprivoisée . (22/5/2018)
Passionnément Luz : Retrouver la rivière
voilà ,ça c'est de la nostalgie bien mis en images, pas de pathos, pas de "sépia" un pêcheur sans doute? qui tourne habilement son propos le long de la rivière du temps . (24/5/2018)
Passionnément ↓ Luz : L'eau qui flotte
Oui, je la vois cette goutte qui s'envole vers le ciel, fille de cascade, fille du vent, simple moment décrit de très belle façon, j'adore ! C'est superbe. Le descriptif est bien mené, ça ne lasse pas, ça chante, je l'entends ce bruit de cascade, j'y suis, rafraîchissant ! (20/5/2018)
Beaucoup ↑ Pouet : Porte-manteau
J’adore, c'est plein d'humour et donc d'amour, une petite tranche d'humanité, un sujet curieux pourtant pas besoin de se pencher, c'était à hauteur d'homme, et vous avez su l'attraper. Bravo, il y a du social, presque une étude sociétale. (23/5/2018)
Beaucoup ↑ Quidonc : Chausse étrange
On en perds sa chaussure, c'est presque un pèlerinage, le lacet loupe un virage et tout les saints y passent, hier j'ai vu un porte manteau, aujourd'hui un lacet de chaussures, shoes it quand tu nous tiens ! (25/5/2018)
(1) 2 3 4 ... 6 »

Oniris Copyright © 2007-2018