Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de papipoete

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 190 »
Beaucoup emilia : L'île enchantée
bonjour emilia Pour la seconde fois ce jour, je lis " orbe " inconnu de moi, mais " du couchant " me dit clairement sa signification ; un mot nouveau, un ! J'avoue ne pas oser dire ma vision de ce poème... et puis si ! " des papillons dans les yeux, après l'amour il n'y a rien de mieux ; heureux sans rien dire, éclairés d'un même sourire... n... (8/6/2019)
Beaucoup Gemini : Le garde fou
bonjour Gemini Tel monsieur de la Fontaine, l'auteur nous conte une aventure, que le cinéma muet put mettre en scène ; pas besoin de paroles pour comprendre la tragédie qui se prépare... quand l'intrus ose s'aventurer toutes plumes dehors, sur l'aire où couve le fou... pas tant que cela en vérité ! Le film se déroule à l'à-pic d'une falaise, ma... (7/6/2019)
Pas Tartifloune : Je te parle de ma joie
bonjour Tartifloune Je pense que l'auteur fait dans la dérision, en disant " ne cherche pas plus loin, je suis celui qu'il te faut ! " Mais n'est pas " Champollion " qui veut, et vos énigmatiques vers risquent de laisser certains plus froids que le granit... (7/6/2019)
Passionnément ↑ Cristale : Le zadjal des eaux vives
bonjour Cristale D'un endroit de Bretagne où le ruisseau coule sous nos yeux, accompagné d'une musique constantinoise, la poétesse nous conte ce que bien des yeux ne sauraient voir ! Le vent y est zéphyr et sur l'eau, la fleur de lotus " de la psyché vêtait la beauté de Vénus "... et si l'on tend l'oreille, on croit entendre " un babil émouvan... (6/6/2019)
Bien ↑ Castelmore : Dans le grand erg
bonjour Castelmore Dès l'aurore, ça cogne ici où l'on ne peut croire que l'on vit ! Point de bruit hormis celui du vent qui joue de la flûte, et fait onduler le sable des dunes ! La nuit venue, les hommes bleus de leurs feux éclairent le ciel et son noir ouvre l'abime du cosmos... NB la journée dans le Sahara est ici bien dessinée, et l'on su... (6/6/2019)
Beaucoup lucilius : Le jardin suspendu
bonjour lucilius J'ai trouvé tout à fait par hasard, un tableau sans maître, aussi l'ai-je adopté ! Qu'il était beau, accroché sous ma cheminée, ce jardin de Giverny, une pauvre toile orpheline...jusqu'au jour où l'on frappa à mon huis pour me prendre tout, sous les ordres de cet huissier ! et mon chef-d'oeuvre d'un artiste inconnu... NB j'av... (5/6/2019)
Bien ↑ Provencao : La resserre
bonjour Provencao Dans la resserre, il y a des objets identifiés ( des objet démodés, ou autres vieilleries ) et ceux dont l'imaginaire seul peut attribuer un nom, un rôle, un souvenir ! Il y a des ombres aussi que l'on entrevoit les yeux fermés, et des bruits venus de nulle part ! Royaume des araignées et autres mille pattes, un rai de solei... (5/6/2019)
Beaucoup Anje : Chez le danseur de cordes
bonjour Anje Quand j'entends parler de " Fender ", je tend l'oreille car j'y suis très sensible ! David Gilmour et Eric Clapton me font toujours rêver et frissonner... même quelques années après leur gloire ! L'auteur évoque à merveille ce que 10 doigts peuvent faire, en dansant d'une corde à l'autre... NB Pink Floyd serait bien étonné de voi... (4/6/2019)
Beaucoup Aconcagua : L'enfant soldat
bonjour Aconcagua La latérite rouge était mon terrain de jeu, où l'eau de pluie creusait des sillons, mes ruisseaux imaginaires : et puis, ils sont arrivés armés jusqu'aux dents, et le sang de mon père a rempli mes rigoles ! Ils m'ont volé comme une poule, et enseigné à tuer, en faisant souffrir... ceux du clan de mon père ! Enfui, je reste l'... (4/6/2019)
Beaucoup ↑ Zorino : Le lilas de mes jeunes années
bonjour Zorino Pour me souvenir, encore plus de toi Maman, j'ai planté là tout près de toi, un arbre mais pas n'importe le quel : un lilas, tel celui de notre jardin d'antan, où je venais au Printemps cueillir un bouquet pour toi Maman ! T'en souvient-il de ce bosquet odorant, qui en plus chantait, les oiseaux heureux s'y perchaient par deux, c... (3/6/2019)
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 190 »

Oniris Copyright © 2007-2019