Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 10 11 12 (13) 14 15 16 ... 141 »
Beaucoup ↑ cervantes : Enfant, j'étais heureux
Même si c'est un appel flagrant à l'émotion le poème est rédigé tout en nuances. l'ensemble est d'une belle écriture. C'est un texte travaillé, notamment les reprises de sujet sur la tendresse, la voix , l'étoile sont amenés sans que l'on sente la répétition. Un texte qui reste en tête après l'avoir lu. (19/2/2015)
Beaucoup ↑ myndie : Detràs de la cortina
J'ai trouvé le rythme de ce poème très musical. Je ne connaissais pas la cyclanelle mais il semble que le choix de vos mots se soient bien adapté à cette forme dont les vers enchevêtrés cadencent agréablement à l'oreille. Preuve que sur Oniris il y a toujours des richesses à découvrir, j'ai aussi trouvé ce verbe "faucarder" dont j'ignorais l'exi... (3/5/2014)
Beaucoup ↑ pieralun : Sursis
Voilà un texte à l'écriture soignée dont il reste quelque chose au lecteur après l'avoir lu. La rédaction crée l'ambiance de l'histoire qu'elle nous conte. Cela m'a rappelé cette légende persane du cavalier qui aperçoit la mort à Bagdad, fuit à Téhéran. Il croit lui avoir échappé définitivement, mais elle est là devant lui et lui dit: "à Bagdad... (22/10/2014)
Beaucoup ↑ Fanch : Les voiles de l'âme
Un texte fluide, de belles expressions et des images visuelles et mentales que l'on a plaisir à formuler. Ce questionnement est bien posé sur ce voile qui empêche de vivre les désirs, sur ce qui trompe à la fois nos sens, nos sentiments, sur ce qui nous fait parfois renoncer tout à la fois par incapacité, par tricherie ou même par nécessité. ... (11/5/2014)
Beaucoup ↑ papipoete : Arbre mon ami
Finalement, tu l'as plutôt réussi ce superbe maillet. J'aime ce "des bras tu résinais" on perçoit l'écoulement de la sève après que la cognée à coupé les branches. Et puis cette renaissance, une métempsychose qui fait revivre l'arbre en le transformant en œuvre d'art, tellement bien vue. (23/5/2014)
Beaucoup ↑ Hananke : La déprime
Bien sûr on en demande toujours plus parfois en oubliant que l'exercice classique oblige à des constructions obligatoires. Certes, on peut toujours objecter que c'est artificiel, dépassé, etc... mais il ne faut pas être paresseux pour travailler ce style surtout en sachant que le résultat ne sera jamais la perfection ultime. Ce préambule pour d... (2/6/2014)
Beaucoup ↑ esperluette : Chœur
D'abord il y a un thème général intéressant. Puis une écriture qui emporte et une expression colorée. Je me demande si le on dit de début de chaque strophe était vraiment nécessaire, mais c'est bien la seule réserve que je ferais. Pour le reste, un grand, vraiment grand plaisir à dire ce texte, car c'est bien un texte à exprimer encore plus qu'à... (17/2/2015)
Beaucoup ↑ Pimpette : Gardez ça pour vous…
C'est tout un art de faire passer à la fois humour, nostalgie et réalisme dans un texte coloré du gris de l'ennui. De belles expressions jalonnent ce poème dont on ne s'aperçoit même pas qu'il n'est pas rimé tellement les vers s'écoulent naturellement. "Un peu de nuit dans les idées" "Pour tirer à boulets roses" "À cent pour cent la nuit est... (15/6/2014)
Beaucoup ↑ papipoete : Dans le désert du Thar
C'est écrit avec délicatesse sans rechercher des effets grandiloquents. Un bel instant magique. Belle composition pour rendre l'image de cette histoire vraie. La gazelle indienne est vénérée par les Bishnoïs, De nos jours les femmes bishnoïes allaitent encore les faons orphelins du désert du Thar. Un beau moment. Merci (3/2/2015)
Beaucoup ↑ Pussicat : Elle reviendra, la joie
Impossible d'expliquer pourquoi ce poème m'a touché sans que je puisse exprimer les raisons. Il y a des textes comme ça où la forme et le fond se joignent, ou les mots et le rythme s'allient et provoquent ensemble une émotion captées par les sens mais parfois non dicible. C'est le cas sur ce poème que j'ai aimé lire et relire. (16/2/2015)
« 1 ... 10 11 12 (13) 14 15 16 ... 141 »

Oniris Copyright © 2007-2019