Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 59 60 61 (62) 63 64 65 ... 141 »
Beaucoup bipol :  Quand la saison s'en va
Les passages poétique de cette chanson ont retenu ma lecture. Un texte bien soutenu par la musique et l'interprétation. La troisième strophe est ma préférée avec ses mouchoirs en papiers. La première est plus prosaïque, la seconde commence à emporter le lecteur, et la dernière clos cette chanson avec une mélancolie de bon aloi. (19/11/2017)
Beaucoup Vincendix : Quelles histoires !
L'histoire revue sous l'angle de l'humour mais tout en conservant l'élément véritable. Bon, la chronologie est un peu bouleversée, mais j'ai passé un bon moment sur ce texte en appréciant les subtilités introduites : "J'ai fréquenté Hélène avec Napoléon !" On est à la limite de crime de lèse-majesté. J'espère que d'autres quatrains suivront,... (24/6/2018)
Beaucoup leni : Selon l'humeur du temps
Un beau travail de rédaction et de composition qui s'adapte à différentes manières de le recevoir. On prend autant de plaisir à écouter qu'à chanter et même à simplement déclamer le texte. (24/6/2018)
Beaucoup leni : Pomme fruit défendu
Il faut souligner la valeur poétique de ce texte en tant que poème qui pourrait se suffire à lui-même mais est en plus soutenu par une déclamation qui lui convient parfaitement. (28/11/2017)
Beaucoup Vincendix : Catherine et Jean-Michel
Dans cette poésie les souvenirs, la nostalgie rappellent des êtres qui ont par leur seule présence imprégné des sentiments qui perdurent au-delà de leur disparition. Un texte qui rend tout cela palpable, visuel, olfactif. (25/4/2018)
Beaucoup luciole : Face à phasme
Hormis l'originalité de la fable, je trouve dans les images et les métaphores une description intéressante de ces animaux étranges qui m'a ramené à mon vivarium quand enfant j'élevais ces êtres en forme de feuilles et de branches. Je me revois dans le jardin à la recherche des cocons de mante aux creux des fissures des murs et farfouillant da... (3/12/2017)
Beaucoup Luz : L'étrange de l'eau
Talentueux. Evocation d'apparence simple et cependant pleine d'allégories et d'images évocatrices. Ils voudraient déchirer la blessure liquide et respirer l’azur. Ces trois vers sont de véritables pierres précieuses. (1/10/2018)
Beaucoup Cristale : Les noces blanches
Un goût d'érotisme dans une approche agréablement surannée qui convient bien à cette forme courte. Muzain s'accorde avec muser et muse. On croirait découvrir la description d'un tableau de François Boucher. La composition classique est réussie. (12/7/2019)
Beaucoup Ithaque : Myrène engloutie
La description de ce cyclone a un côté épique qui convient bien au récit. C'est à la fois imagé et fort. On perçoit la violence au coeur des vers et cette fin amenée simplement pour exprimer une issue dramatique. (3/10/2018)
Beaucoup JcJaZz : Se délier en se reliant
J'apprécie beaucoup le fond et la structure de langage de ce poème. Le passage central est celui qui me paraît le mieux prendre en compte justement ce fond et l'écriture. La conclusion: "Donnons-nous la langue pour l’enjamber" Parlons d'une voix commune et trouvons des actes communs, c'est ainsi que j'interprète ce vers qui nous conduit vers... (15/11/2018)
« 1 ... 59 60 61 (62) 63 64 65 ... 141 »

Oniris Copyright © 2007-2019