Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 81 82 83 (84) 85 86 87 ... 141 »
Beaucoup ↓ lucilius : La futilité [Sélection GL]
Une façon subtile d'exposer un sujet de société juste en nous montrant la difficulté de vivre des sentiments dans une corps social pas encore complétement acquis à tolérer certaines différences. L'écriture et la composition du texte apportent un plus littéraire non négligeable à ce poème qui a le bon goût de ne pas en faire trop, d'avoir évit... (8/8/2019)
Bien ↑ Michel64 : Réminiscences
J'ai attaché plus d'importance à la rédaction qu'au thème. J'ai apprécié un bel ensemble de vers, notamment celui qui clôt le poème: "Notre inconscient parfois effleure la conscience Nous laissant voir le bord de l'ombre de ce lien." auquel l'allitération en L donne un rythme ondoyant. (10/10/2014)
Bien ↑ kano : La comédie
J'ai apprécié cette composition étrange et inhabituelle, ce découpage en séquences presque cinématographiques, ou les espaces tiennent lieu de fondus enchaînés. Une construction pensée comme une montée dramatique jusqu'au final. (11/10/2014)
Bien ↑ Amandine-L : Insouciante
Légèreté et joie discrète, des petits rien qui font le bonheur. Reflets d'enfance. C'est plein de tendresse et dit sans mièvrerie. Une petite réserve pour s'étiole qui casse l'ambiance. Était-ce voulu pour marquer la fin d'une belle période, la fin de l'enfance insouciante ? (9/6/2018)
Bien ↑ eskisse : Petite
Dans ce texte on trouve des métaphores et des images parlantes qui s'attachent à respecter un thème. Le choix du libre est mis à profit pour donner un rythme. La tristesse prégnante est cependant présentée sans peser excessivement grâce à une rédaction nuancée. (9/6/2018)
Bien ↑ Lhirondelle : Parenthèse
Une poésie impressionniste très agréable, manquait peu de chose pour en faire un sonnet. Ai-je bien compris que "eux" désigne la terrasse et le pin parasol ? Un bémol sur l'avant dernier vers difficile à l'élocution (6/1/2014)
Bien ↑ papipoete : Détresse
Le style est toujours reconnaissable et la lecture nous met en empathie avec deux souffrances, celle de la malade et celle de celui qui est auprès d'elle. J'ai aussi trouvé une belle expression dans le préambule. "l'entourer non pas l'envahir". Un vrai sentiment de sollicitude. (28/2/2016)
Bien ↑ Curwwod : Boulevard Beaumarchais
Ce texte m'a remis en mémoire le début du roman de Maurice LEBLANC "la demoiselle aux yeux verts" lorsque son héros Arsène Lupin décide de suivre au hasard une femme sur un boulevard. Il y a une atmosphère dans ce poème dans laquelle je me suis laissé entraîné. La double rime semble suivre le rythme des pas. Je pense que ce choix est ici judi... (28/2/2016)
Bien ↑ Pouet : L'auberge du hasard
N'ayant pas trouvé de référence donnée par l'auteur, mon imagination m'a porté vers les romans d'Ellis Peters pour l'ambiance un peu mystérieuse et le côtoiement des individus. Car il y a du médiéval dans ce texte. Pas d'ennui, rien d'exceptionnel non plus, pourtant une lecture agréable de la simple description d'un décor et de ceux qui le fréqu... (10/1/2014)
Bien ↑ Dolybela : Terminus
Ce poème veut nous entraîner sur deux rythmes. Celui du train et celui de la pensée . Le train file sur sa voie sans heurt tandis que la pensée va au gré des réflexions du narrateur. Le train court et la pensée va et vient se mettant en décalage avec la progression de la machine puis revient à la réalité. En fin de course, rien n'a changé. (20/1/2016)
« 1 ... 81 82 83 (84) 85 86 87 ... 141 »

Oniris Copyright © 2007-2019