Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 67 »
Lo : Ça mord ?
 12 commentaires | 235 lectures | Lire cette poésie 

Coup de pêche.


luciole : Le poète lunaire
 20 commentaires | 366 lectures | Lire cette poésie 

Je vais m’exercer seul à ma fantasque escrime,
Flairant dans tous les coins les hasards de la rime,
Trébuchant sur les mots comme sur les pavés,
Heurtant parfois des vers depuis longtemps rêvés.

Baudelaire


papipoete : Tangage
 16 commentaires | 249 lectures | Lire cette poésie 

Maillet.

Lorsque je reste immobile, je tangue, je tangue.


Vincendix : La mise au placard
 12 commentaires | 199 lectures | Lire cette poésie 

« Souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie », une phrase gravée sur un vitrail du château de Chambord et qui serait l’œuvre de François 1er.


Francois : Soleil couchant
 15 commentaires | 256 lectures | Lire cette poésie 


luciole : Récidive de l'été
 18 commentaires | 374 lectures | Lire cette poésie 

Parce que je hais l'été.


myndie : Les esprits aériens
 13 commentaires | 265 lectures | Lire cette poésie 

Dans un roman inachevé d'Henri Calet "Peau d'ours", il y a un passage très émouvant et surtout cette jolie formule finale qui m'a souvent trotté dans la tête :
"Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes."

J'ai eu envie d'écrire de petites choses à partir de ces deux petites phrases et c'est in fine devenu un véritable exercice de composition. Et un hommage.

À ceux qui me demanderont pourquoi le titre, je répondrai "pourquoi pas ?".


archibald : Jeanne au bûcher
 19 commentaires | 441 lectures | Lire cette poésie 

Un pastiche adoubé par le pastiché lui-même.
Qu’il soit ici remercié pour ses conseils, son humour et sa générosité.


Francois : Jardins d’Alep
 10 commentaires | 259 lectures | Lire cette poésie 

Entre 2012 et 2016, 22 000 civils sont morts à Alep, aujourd’hui en ruines.


Marite : Le temps d’une trêve
 15 commentaires | 209 lectures | Lire cette poésie 

Le temps est arrivé, ne pas reculer surtout, bien négocier l’entrée dans la dernière ligne droite…


Ramana : La lumière s’en va
 17 commentaires | 220 lectures | Lire cette poésie 

À nos anciens, et à ceux que nous serons bientôt…


papipoete : Pauvre couleuvre
 19 commentaires | 228 lectures | Lire cette poésie 

Bien que l'utilité du moustique m'échappe, j'aime prendre fait et cause pour les animaux mal-aimés, comme le corbeau nettoyeur de nos routes, et le serpent (bien qu'ayant été mordu enfant)…


kiralinconnu : Avant même l'éclat du jour...
 5 commentaires | 161 lectures | Lire cette poésie 

La hantise de l'Homme est de se retrouver seul face à lui-même.


TheDreamer : Le portrait
 8 commentaires | 180 lectures | Lire cette poésie 

Le portrait anonyme d'une jeune fille accroché au mur d'un musée.


myndie : Rivages
 18 commentaires | 514 lectures | Lire cette poésie 

Acrylique sur toile. Régis Loretti.


hanternoz : La vieille façade
 15 commentaires | 283 lectures | Lire cette poésie 

Songes et questionnements que nous avons parfois à la vue d'une bâtisse en piteux état.


Eccar : Ô désert
 9 commentaires | 182 lectures | Lire cette poésie 

Un doux rêve, un peu piquant parfois…


papipoete : Ma petite Lhassa
 17 commentaires | 282 lectures | Lire cette poésie 

Moi qui n'aime pas particulièrement les chiens, je dois avouer que cette chienne était adorable…


Curwwod : Les oies marchent au pas
 17 commentaires | 320 lectures | Lire cette poésie 

Ça ne plaira pas à tout le monde, mais c'est fait pour ça…


Ludo : Les diseux
 8 commentaires | 153 lectures | Lire cette poésie 

Je ne saurais quoi dire…


« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 67 »

Oniris Copyright © 2007-2018