Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche




Charivari : L'ange déchu. 1ère partie : L'abbaye de Tussignac


L'ange déchu est un roman historique qui raconte la vie d'un sculpteur fictif du Moyen Âge, Pierre Toussaint, qui "parlait le langage secret de la pierre" et qui a laissé pour la postérité un chef-d’œuvre que personne n'a jamais vu, la statue de l'archange saint Michel, cachée derrière un des arcs-boutants les plus hauts placés de la cathédrale de Rouen.

Il existe plusieurs lignes de lecture différentes pour ce texte : certains lecteurs seront attirés par le contexte médiéval à l'époque des bâtisseurs de cathédrales (on est à la période charnière entre roman et gothique, fin XIIe et début XIIIe siècle), d'autres se centreront sur l'aspect psychologique, voire psychanalytique, du personnage principal (un personnage tourmenté, qui pourrait aujourd'hui être considéré comme "à tendance bipolaire", mais qui se retranche dans un argumentaire mystique). On peut aussi opter pour une lecture politique, une fable sur l'injustice, sur la rébellion et le conformisme dans la société particulièrement contraignante du féodalisme, tandis qu'en filigrane, le texte propose une réflexion sur l'art et sa finalité.


  -  1. Pierre, fils de la pierre      (11 commentaires | 11374 caractères | 112 lectures)

  -  2. Le serpent et l'oiseau      (7 commentaires | 25244 caractères | 39 lectures)

  -  3. Au pied du mur      (7 commentaires | 18429 caractères | 25 lectures)

  -  4. Au pied de la lettre      (5 commentaires | 42715 caractères | 26 lectures)

  -  5. Pierre qui roule      (5 commentaires | 36651 caractères | 18 lectures)

  -  6. La part des anges      (4 commentaires | 27450 caractères | 19 lectures)

  -  7. Au-delà de l'Éden      (3 commentaires | 27189 caractères | 17 lectures)

  -  8. Les murs ont des oreilles      (5 commentaires | 35730 caractères | 36 lectures)


Oniris Copyright © 2007-2017