Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Lagomys

(1) 2 3 4 »
Passionnément ↑ Mona79 : Amour d'automne
Bonjour Mona79 J'ai lu plus haut que ce poème en faisait sans doute un peu trop. L'argument se tient : joliesse ternissant vénusté. Mais la beauté au compte-gouttes ne nous fait-elle pas seulement patienter jusqu'au bouquet final où l'on écarquille les yeux pour en capturer le maximum d'éclats, quand bien même quelques splendeurs en supplant... (15/9/2012)
Passionnément ↑ brabant : Il est né
Bonjour Brabant Première impression à "chaud" : Que de profondeur, de gravité dans ce poème… Le poids de la neige… une chape de plomb sur les choses dérangeantes : ce qu'on ne veut pas voir, bien hébétés dans notre univers féerique. Je manque de perspicacité pour saisir toute la subtilité des images, il me faudra creuser, sans certit... (12/2/2013)
Passionnément Charivari : Couleurs andalouses
Magnifique poème romantique et lancinant, coloré jusqu'au dernier vers de la strophe finale qui s'est bien gardé de réserver sa couleur en l'ultime mot. Une profusion d'images sublimes : "L'éclat du couteau"/"Le fil de ta peau", "Grise, la mule fourbue"/"La bouffée de haschich", "Le clin d'œil et l'œillet sur le pli de ta frange", "Le galop d... (29/11/2011)
Passionnément brabant : Le Sicilien de Lesneven ou La loi des rues
Bonjour Brabant Traitée dans le registre le plus approprié cette biographie n'aurait pas été reniée par le gouailleur parigo-breton. Du coup je suis allé chiader son curriculum en prose (le pourquoi de ce com post-mortem). Ce poème mériterait le marbre du Vésinet : l'argoteux ne se serait pas gravé plus belle épitaphe. Entre autres cise... (9/1/2012)
Passionnément Miguel : Fable de la Mouche et des Dieux
Voilà une fable scatologique remarquablement emmenée jusqu'à une morale ma foi bien torchée ! Il faut, bien sur, s'abstenir de tout ergotage entomologique sur cette mouche protéiforme : bleue (à viande) de sanie, coprophage (plutôt verte normalement), qui pique (!). Ça n'a aucune importance car c'est l'idée qui prime, d'autant qu'elle est ... (11/1/2012)
Passionnément Lariviere : Ceci est un poème
Bonjour Larivière À la première lecture, dans les barbouillis de Noël, votre encart racoleur m'a laissé perplexe : on est passé à autre chose… effet subliminal → on y revient : "hum, gros ressort de l'épate !", salut !… ça trotte… "un auteur pour qui ont déjà sonné les trompettes de la renommée ne peut pas avoir cliqué des conneries !" ... (26/12/2012)
Passionnément brabant : "Pour qui sonne le glas"
Il me faudrait une tête de « Brabant » pour capter ce qu’il sort d’une tête de Brabant ! Eh oh, maître, la barre est un peu haute : c’est un tantinet trop ardu pour mon carafon ! J’ai lu et relu, rerelu, rerere… et ne vois toujours pas où vous vous voulez en venir : je crois que tu dois prendre un malin plaisir à déboussoler tes pauvres lecte... (1/2/2013)
Passionnément ↓ Damy : Le chant de la sirène
Vous racontez d'un ton froid et détaché, presque cynique, un morceau de vie dérisoire où se côtoient vague torpeur, violente misère, profonde tristesse et décrépitude à la limite du sordide. L'atmosphère est bien rendue au moyen de mots choisis : on est plongé dans les brumes d'un texte peint sans couleurs jusqu'à en frissonner d'une humide ... (13/1/2012)
Passionnément ↓ Pluriels1 : Fuyons notre démon !
"C'est pas l'homme qui prend la mer c'est la mer qui prend l'homme, tatatin…" La maîtresse idéale des poètes en quête d'embruns soufrés et honorée ici de façon magistrale. Tout juste chagriné par deux légers clapotis : les "ténébreux amas", pas très sensuels, et le double mât (un seul aurait eu plus de portant). Cependant, pas de quoi é... (13/9/2012)
Passionnément ↓ Charivari : Un reflet de forêt dans l'étang
Bonjour Charivari Je ne sais pas si le thème et la figuration sont gémellaires, en tout cas, l'idée est excellente et le résultat à la hauteur du projet. Faut dire qu'on s'est donné les moyens : la douceur des illustrations bi-chromiques, symétriquement disposées, les rimes duales (embrassées elles eussent été encore plus miroitantes mais ... (3/12/2012)
(1) 2 3 4 »

Oniris Copyright © 2007-2019