Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 107 108 109 (110) 111 112 113 ... 132 »
Bien maxime : Fêlure de l'âme
Certains passages de ce texte m'ont incité à le parcourir entièrement, car je trouve qu'il y a de l'inventivité dans le propos. Cependant, j'ai été gêné par l'absence d'une conclusion qui m'aurait permis de connaître la finalité de ce poème. J'ai lu de belles images, mais sans savoir à quoi tout cela correspond. L'âme se fêle, mais on se demande... (17/2/2015)
Bien Luz : On n'est pas d'ici quand on n'a pas de toit
Nous sommes ici dans le réalisme, le choix de rester dans une narration et dans l'image descriptives sans métaphore. Je trouve que le thème, traité dans le style des régionalistes est assez convaincant. J'ai pensé à certains textes de Couté ou de Paul Fort pour la simplicité évocatrice des vers. (16/2/2015)
Bien dom1 : Chez toi…
Curieuse opposition entre ces quatre premiers quatrains aux conclusions entre le moche et le sinistre et le dernier qui me paraît relever du masochisme ou de l'héroïsme. Non pas que la célébration du "pas beau" me gêne, je suis surtout surpris par le paradoxe. Voudrais pas y vivre "chez toi" pas très romantique... mais bon chacun ses goûts. O... (14/6/2014)
Bien Rainbow : Par-delà le soleil
Bonjour Rainbow, Dommage qu'au milieu d'éclats lumineux: "Ce fut une rencontre murmure" "Ils s’écharpent, crient, tiennent pour paroles des mots qui sont des miroirs brisés." la complication inutile de certaines phrases vient un peu gâcher votre texte. J'ai surtout relevé les tournures négatives qui alourdissent le récit alors qu'il est s... (15/7/2014)
Bien Lyl_mystic : L'ancre
Les quatrains comportent des propositions métaphoriques un peu étrange qui me laissent perplexe: "Ton thé est au citron" "Le bruit des véhicules Roucoule" Ce sont les tercets qui apportent le plus poétique à votre œuvre que je ressens globalement comme trop empreinte d'affectation. (5/7/2014)
Bien Bleuterre : Sous la robe flottante des rêves
J'aime le déroulé de ce poème plein de sensibilité avec des vers feutrés, mais dont un aspect demeure énigmatique. Obscurs mandalas jetés dans le caniveau. Il me manque de savoir pourquoi le narrateur se débarrasse de ces objets de méditation qui sont plutôt des cercles d'apaisement. Comme s'il voulait que sa souffrance persiste. (24/7/2014)
Bien Fanch : Les âmes trémières
Si le ton, l'écoulement du texte m'ont retenu, j'ai plus de difficulté avec certains passages. "Son berceau d'émergence en paisible cercueil." Faut-il comprendre que la corolle est à la fois matrice et tombe ? Je l'interprète ainsi en raison du second quatrain. "En serait-il ainsi pour nos âmes errantes Et toujours dans le doute, avide de... (26/7/2014)
Bien Raoul : Triptyque japonais
J'ai préféré les biographies fantaisistes aux haïkus (qui ne respectent pas tous la forme 5/7/5) J'ai bien aimé les loufoqueries... "service du recensement des bouches à nourrir et des coups de bâtons à donner" "organisateurs de duels de grillons chanteurs" (12/8/2014)
Bien Damy : L'anachorète
Voilà un hommage tout en simplicité qui honore des poètes pour leur art et dont les strophes célèbrent pour chacun une forme où il a excellé. Texte sympathique et léger. (24/1/2015)
Bien czerny31 : Le ver et le corbeau, ou « Réincarnation » [Sélection GL]
Je me suis amusé sur ce texte, sur l'idée de ce texte. j'y ai trouvé cependant quelques lourdeurs, surtout ce passage que j'ai eu du mal à négocier et ou l'on sent que vous aussi avez eu de la peine à construire. "Ce voyou ignorait, du moins le prétendait, qu’il devait au trésor, Rendre compte et régler, chaque rime qu’il rêvait, Chaque souri... (9/8/2014)
« 1 ... 107 108 109 (110) 111 112 113 ... 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019