Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 136 137 138 (139) 140 141 »
Un peu Lebarde : Le chien nostalgique
Comme Mokthar je lis ce texte comme une métaphore du comédien "cabot". Sinon au premier degré il aurait peu d'intérêt. Par contre, je trouve que le néo-classique est maltraité car la lecture de certains vers n'est pas harmonieuse notamment de trop nombreux alexandrins approximatifs ou le "E" tombe à la césure. Vers 2 - 10 - 18. Marrantes n'e... (27/5/2019)
Un peu ↓ Meleagant : Cartographie du Très Bas I - Procrastination
Le thème de la procrastination est insuffisamment évoqué et peu subtilement en entrée de texte. "Pourquoi le ferais-je aujourd'hui". J'aurais aimé trouver la tendance psychotique de ce mal dans les vers. Car la procrastination est une souffrance pour celui qui en est atteint et pour son entourage. Souffrance qui ne semble ne pas être compris... (24/9/2014)
Un peu ↓ Rimbaudelaire : La dernière cigarette (2002)
Tout a fait désorienté par ce poème dont la finalité m'échappe. J'ai eu l'impression d'avoir passé une page au 4ème quatrain pour me retrouver dans un autre texte. Sur la rédaction la douleur suée n'est pas d'une expression très heureuse. De même pour la chair équarrie (Équarrir c'est tailler au carré). Pour avoir vu des images de poumons cancé... (11/9/2013)
Un peu ↓ emilia : Un amour partagé…
Sur la structure classique, rien à dire mais... justement j'ai l'impression d'un ouvrage contraint. le traitement manque d'élan. C'est bien écrit mais je regrette que sur le thème le texte reste en surface. Le poème dit mais on se sent en dehors. Presque voyeur involontaire d'un moment d'intimité qui aurait du demeurer beau dans le secret justem... (16/2/2015)
Un peu ↓ Lariviere : Kaléidoscope du désir
J'ai eu du mal à aller au bout de la lecture. De trop longues tirades auraient méritées un découpage permettant de savoir, au minimum, où reprendre son souffle. La prose n'empêche pas les alinéas et cette absence dans votre texte nous place devant une masse qui rebute à priori. J'au trouvé les métaphores obscures parfois. Tels les essaims d'as... (20/11/2013)
Un peu ↓ Lucioles : Lettre à mon père
Quand un texte s'inscrit au singulier du "je" indubitablement il apparait comme très personnel, il peut comporter alors une sorte de gêne surtout s'il n'est pas sublimé par des éléments, des images, des métaphores qui l'universalise pour le lecteur, s'il ne reste qu'à l'usage de celle qui l'a rédigé. Là, je ne ressens pas plus que ce que l'auteu... (8/5/2014)
Un peu ↓ Volodia : Coup de trop
C'est une chanson, mais je cherche la poésie. Ou sont les moments d'émotion. On "entend" les coups mais on ne les sent pas. On nous "dit" les coups mais on ne les reçoit pas. C'est un slam avec les défauts de beaucoup de slam: Hors le rythme il y a peu à découvrir. Le propos est noyé dans le cadencé. Il n'y a que le rythme et cela est insuff... (11/8/2014)
Un peu ↓ pheukiou : De l'étage au-dessus
Un texte qui me fait regretter les nuances absentes. C'est comme la différence entre un porno qui montre et l'érotisme qui suggère. A trop vouloir affirmer ce texte dont on ne sait pas s'il se veut anar ou réactionnaire passe à côté. Heureusement l'écriture- dont je ne suis pas sûr qu'elle ressorte de la poésie - est appréciable, et c'est seule... (3/1/2015)
Un peu ↓ INGOA : Le cowboy et les Indiens
Je n'arrive pas à rentrer dans ce texte dont j'ai du mal à saisir le sens qu'il a pris pour nous conduire à cet enfant trisomique. Je le trouve peu clair dans ses formulations. S'il n'y avait ce 1er vers du dernier quatrain l'ensemble se résumerait à l'observation d'enfants jouant dans un parc comme bien d'autres. C'est mignon mais ne suscite... (30/12/2018)
Un peu ↓ chris : Conversation
J'ai apprécié la lecture de ce texte... mais seulement après avoir recomposé son découpage dont je ne comprends pas la finalité. Les phrases sont belles sans avoir besoin de les hacher au milieu d'une proposition. Le seul intérêt que j'ai vu à ce saucissonnage c'est de donner l'impression que le texte paraît plus long qu'il ne l'est en réalité.... (17/3/2016)
« 1 ... 136 137 138 (139) 140 141 »

Oniris Copyright © 2007-2019