Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 33 34 35 (36) 37 38 39 ... 132 »
Beaucoup leni : Belle éphémère
Que dire ? c'est du Léni reconnaissable entre mille et comme souvent bien fabriqué. Et là, c'est léger comme un souffle tiède sur le visage, insaisissable comme les grains de sable entre les doigts. (4/2/2014)
Beaucoup Ioledane : Brasier des vanités
Chaque tercet est une petit joyau. De belles rimes, un texte agréable à lire et à dire. C'est très beau et très travaillé. (6/2/2014)
Beaucoup lalalode : Oubliées, les valises
Il est de ces moments où l'on navigue entre déprime et espoir. Voilà pour le ressenti sur votre poème. J'aime ce "ou colorer ma vie" final qui semble dire que le choix de réagir au mal-être est aussi en nous même. J'ai beaucoup apprécié votre dernier paragraphe ou l'on sent l'hésitation entre soumission au chagrin et envie de revivre. (31/1/2014)
Beaucoup FrancoisT : Méfions-nous des lavabos
Voila comme j'ai toujours apprécié la philosophie, celle du sourire qui nous moque, et s'empare de notre narcissisme pour en retirer un sujet d'auto dérision. La poésie peut être joyeuse et même rigolarde, ça ne l'empêche pas de conserver sa respectabilité de vieille dame de l'art qui sait qu'on ne poète pas plus haut que son cru pour exprimer... (13/2/2014)
Beaucoup Edgard : La meneuse des loups
On l'imagine, non on la voit cette meneuse de loups dans les vers superbes qui lui sont consacrés ? Et puis on voit aussi les loups, la meute menée par une sorte d'ombre lumineuse et géante. Le contemporain sied bien à ce poème auquel il donne la liberté d'écriture. Liberté qui transparaît pour donner vie à l'élan de cette troupe lancée derriè... (5/2/2014)
Beaucoup Purana : Vie dans un bol
Ce texte m'a touché car ce que je perçois comme un souvenir, une nostalgie provoque une émotion certaine. Des mots simples comme une esquisse. Je suis sous le charme. (18/2/2014)
Beaucoup troupi : "Les racines du ciel"
Elle est très belle cette prose qui rappelle la genèse des géants africains et le risque de leur disparition. On sent percer dans la rédaction un réel sentiment d’affection pour cette vie africaine si menacée. Une inquiétude et une nostalgie qui essaie de rappeler l'humanité à son devoir de respect et de protection pour ce qui a été avant elle ... (3/3/2014)
Beaucoup jackplacid : J'arrache
J'ai goûté l'écriture, mais c'est aussi le thème et le fond traité dans ce récit qui me l'on fait apprécié pleinement. Certes l'anaphore peut paraître lancinante, mais ici je ne la trouve pas pesante et estime que son retour dans les deux derniers quatrains soulignent bien l'ambiance de regret qui enveloppe ce poème. (20/2/2015)
Beaucoup Rimbaudelaire : Hivernal (1995)
Une expression singulière qui oblige de façon heureuse le lecteur à l'effort pour traverser ces vers et en traduire la beauté imagière. Du contemporain qui ne fait pas dans l'intellectualisme forcé et laisse transparaître des singularités concrètes sur lesquelles le lecteur reste en complicité. Bravo pour la performance des rimes. (1/3/2014)
Beaucoup archibald : Vocalises
Avoir rassemblé ces mots de la technique littéraire sans rendre le récit ennuyeux est une belle performance. "Hélas ! Sa muse qui s’emballe De procédés en ribambelle Ne produit qu’un art malhabile, Et son rêve, triste symbole, Meurt en crevant comme une bulle." Balle - belle - bile - bole -bulle L'effet scandé des vers allitérés est u... (29/10/2016)
« 1 ... 33 34 35 (36) 37 38 39 ... 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019