Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 58 59 60 (61) 62 63 64 ... 143 »
Beaucoup Donaldo75 : Couvre-moi de paroles fanées
Vraiment très beau. Une VPA superbe et sans accroc. Mais il faut que je dise plus. Les possibilités du libre bien utilisées pour éviter la monotonie et donner un rythme. Des répétitions posées judicieusement comme des rappels musicaux. La clôture du texte avec cette succession de fin, comme pour retarder un achèvement qui s'éternise. (7/11/2017)
Beaucoup myndie : Dans le matin transi... Nour [Sélection GL]
Je confirme que effumer existe. C'est un terme artistique dont la définition donnée par Littré est: Éteindre une partie de quelque peinture, qui paraît trop ardente. Effumer une peinture. Il pourrait faire partie du dictionnaire des mots perdus. Je trouve que ça correspond bien à l'image que veut donner le premier vers. La brume en les vo... (10/9/2017)
Beaucoup Proseuse : Prendre tout ! [Sélection GL]
Brodé sur le verbe prendre, je trouve que ce texte contient des expressions poétiques. Chaque déclinaison de prendre est une réflexion qui donne un rythme au texte. Je soulignerai la simplicité d'écriture qui rend la lecture fluide et agréable, apaisante même. Ici pas de subliminal, pas de grands mots. Une ambiance posée sans artifices. ... (13/9/2017)
Beaucoup Myster : Portrait au fil de soi (n°1)
"Einfühlung" selon Max Scheler. La fusion empathique. Tout le contraire de l'amour du prochain. Savoir intuitivement ce que les gens croisés ressentent irait bien au-delà de la compassion. Je ne voudrais pas être télépathe, quelle horreur cette absorption de l'égo des autres. Un thème original que je n'avais pas encore vu traité en poésie. Pas ... (25/6/2018)
Beaucoup Donaldo75 : Du goudron plein les plumes
Paris au mois d'août ce n'est pas seulement la ville qui se vide de sa population résidente ou travailleuse, ce n'est pas seulement l'afflux touristique. Paris au mois d'août c'est aussi les chausses trappes d'une cité qui subit une chirurgie esthétique pour effacer des ans l'irréparable outrage. (21/9/2017)
Beaucoup leni : Hier demain
Après s'être inventé un passé, le personnage s'imagine un avenir. Ils existent bien ces égarés évadés dans l'irréalité. Je trouve que les quatre premiers vers font un peu trop présentation. Je ne les crois pas nécessaires à la compréhension du récit. Par contre les couplets sont superbement évocateurs et l'interprétation souligne bien ces ... (21/9/2017)
Beaucoup Raoul : Rêve-t-il encore
Une vision d'un combat. 1914 ? Une écriture symbolique qui pour moi crée une sorte de brouillon d'images rendant bien compte d'une pensée bouleversée dans un moment tragique. Ça correspond bien à la question du titre. Ce corps troué du dernier quatrain est-il encore vivant, rêve-t-il encore ? Même si quelques vers m'interrogent comme ce pa... (22/9/2017)
Beaucoup Francois : Coucher de soleil en Zélande
Une belle poétique pour ce poème auquel il manquait peu pour rester en néo ou même en classique. Le vers sont fluides et éloquent sur le thème. Je dirais seulement qu'il faudrait éviter l'excès des participes présents. Souvent il est assez facile de s'en passer. Par exemple au second tercet "déposant" était facilement remplaçable par le conj... (27/9/2017)
Beaucoup Ithaque : Chopin me dit
Une confidence d'un membre du couple vedette de l'époque bien transcrite quoique manquant d'un peu de sel. A en croire les contemporains leur liaison n'était pas un long fleuve tranquille. Aujourd'hui Chopin passerait à la télé dans les émissions "Talk Show". Chez Ruquier tiens ! En présence de Liszt pour animer le plateau. Je les imagine ... (2/10/2017)
Beaucoup margueritec : Pour une amie qui s'inquiète de notre silence
Ne changez rien. Ce texte sur le silence poétique, autrement dit sur l'absence de la muse qui vagabonde entre réserve et inspiration, aborde le thème sans excès d'éloquence avec des mots simples mais qui justement donnent de la force à la poésie. (14/10/2017)
« 1 ... 58 59 60 (61) 62 63 64 ... 143 »

Oniris Copyright © 2007-2019