Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 95 96 97 (98) 99 100 101 ... 132 »
Bien ↑ MajorTom : Du bout de son pied nu
Un poème auxquels les hexasyllabes donnent un charme particulier même si parfois la règle classique n'est pas respectée. Ce texte tout en impressions et images m'a fait penser au "baigneuses" ou "au déjeuner sur l'herbe". Un moment de fraicheur apprécié. (3/3/2017)
Bien ↑ Pouet : Il paraît que les anges ont tous les yeux sombres
Un beau récit plein de tendresse respectueuse, une belle description d'une vieillesse à la fois résignée et en attente. Entre métaphores singulières et images communes. Un récit qui ne magnifie pas ni ne dénigre. C'est cet aspect qui m'a plu. Par contre, je n'ai pas trouvé le sens du titre. S'il s'agissait d'attirer la curiosité à la manière... (8/12/2016)
Bien ↑ Francis : Jours d'après
Quelqu'un qui a perdu son amie et dont le chagrin remonte alors qu'il admire un paysage de la mer du nord. Tout ceci bien exprimé avec une véritable plume poétique. (10/12/2016)
Bien ↑ Vincendix : La pie, le corbeau et le rossignol
C'est sans déplaisir que j'ai parcouru cette fable avec une réserve pour cette inversion qui va chercher la rime. "jacasser laisse-moi" Peut être attendais-je plus au niveau de la morale qui conclue la fable. Mais dans l'ensemble j'ai trouvé ce récit intéressant. (6/1/2017)
Bien ↑ leni : Vasco de Gama
Une chanson gouailleuse, qui peut rejoindre aisément ces chants de bordée ou de cabarets dans les ports, quand le rhum éraillait les voix. Yo Ho Ho et une bouteille de rhum comme auraient chanté le capitaine Flint et Long John Silver. je dis ça parce que je suis revenu vers l'île au trésor avec cette chanson. Le rendu sonore par internet ne r... (9/1/2017)
Bien ↑ Alcirion : Éclat d’anathème
J'ai hésité longtemps sur ce texte un peu énigmatique. Surtout gêné par certaines fautes de construction comme: " l’irruption me prit de surprise." - par surprise - "La première des femmes, la maîtresse des tourments, la faiseuse du désert, la sorcière des sables, qui chasse les âmes des guerriers perdus, depuis que l’homme est l’homme, depu... (22/1/2017)
Bien ↑ Hananke : Un jour de liberté
J'apprécie que ce cheminement ne reste pas descriptif et qu'il fasse appel aux sentiments et ressentis du narrateur. Ce que j'ai aimé particulièrement: Ce vers paradoxal: "Pays dont les sujets parlent en se taisant," Cet autre vers: "On croit voir sur les airs une horloge arrêtée" Moins apprécié celui-ci dont le sens m'échappe. Comment un ... (26/1/2017)
Bien ↑ socque : Le progrès, ça va, ça vient
Je ne sais pas si mon interprétation est la bonne, mais il me semble que d'aujourd'hui le texte nous projette dans l'avenir. (Une grand mère et sa petite fille ça ne fait jamais que 20 à 30 ans d'écart à peu prés.) Ont peut donc supposer que le 1er quatrain se situe en 1968 année de la "libération des mœurs". Donc le premier quatrain exposerait ... (29/1/2017)
Bien ↑ Polpol : La chute de Tenochtitlan
Pour qui s'intéresse à l'histoire des aztèques, c'est un plaisir de trouver ce texte. Le sujet ici est avant tout l'attaque par les conquistadors espagnols et la sauvagerie dont ils ont fait preuve dans une volonté de s'accaparer les richesses et de détruire les signes de la religion et du pouvoir aztèques. Le récit est assez évocateur de ces... (19/8/2018)
Bien ↑ archibald : Le temps qui passe et le temps qu'il fait
Les vers impairs de 7 donne un rythme musical très plaisant à ce poème contemporain. Tempo mélodique accentué par le choix de travailler sur deux assonances tout au long du texte. (6/2/2017)
« 1 ... 95 96 97 (98) 99 100 101 ... 132 »

Oniris Copyright © 2007-2019