Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de papipoete

(1) 2 3 4 ... 138 »
Bien Polpol : La chute de Tenochtitlan
bonjour Polpol Les Espagnols arrivent avec leurs habits d'or, crucifix à la main et montent les escaliers rouges de sang de poulet ; quand ils auront atteint l'autel sacré, il sera rouge du sang humain ! Bien avant les Talibans et autres " Barbus " en Orient , les bons chrétiens hispaniques feront une entrée fracassante au Mexique ! La fin de... (19/8/2018)
Beaucoup Apolluc : Jardin suspendu
bonsoir apolluc Avec ce pseudo faisant penser à la fusée Apollo, vous ne pouviez que nous emmener dans ce jardin suspendu, là où sont accrochées les étoiles, et tel Pierrot parlant à la Lune, vous nous décrochez quelques brillants de la voûte céleste ! La première strophe luit en pleine nuit, grâce à votre plume trempée dans une encre étincela... (18/8/2018)
Bien Vanessa : Le mur de la vanité
bonjour Vanessa La belle sans égale dans le ciel, voulut partager sa toute puissance, mais songeait bien qu'impossible serait la gageure ! Le soleil était au premier rang bien sûr, mais les nuages alliés aux vents eurent raison de cet encombrant prétendant ! Il ne restait donc personne pour s'assoir aux côtés de " Belle ", mais c'était sans com... (17/8/2018)
Passionnément Luz : Les visages du courant
bonjour Luz Un sonnet en majestueux alexandrins, peut être beau ! mais un poème aux vers libres, sans rêne ni licol pour le maintenir bien droit, ce peut être beau aussi ! Les " visages du courant " en sont une belle démonstration, avec ce que l'esprit voit au long ce cette rivière ! On ne saurait pas dessiner ces " visages flous ", ni trouver ... (16/8/2018)
Bien ↑ Kirmas : La veillée de la lune
bonjour Kirmas Comme à la cour de Versailles, le Roi Soleil se met au lit, cédant la place à la pâlote lune, qui veillera sur les amants câlins . Mais la drôlesse bien vite, dans une profonde révérence, cédera la place à la splendeur personnifiée, le Soleil ! NB la scène du coucher, puis du lever de soleil où la lune veille pendant ce laps de ... (16/8/2018)
Bien ↑ Oslow : Ma présence [Sélection GL]
bonjour Oslow je ne sais même plus qui je suis, << sentez-vous ma présence ? >> Je voudrais vous dire les mots que vous aimiez entendre, ceux que je vous susurrais avec plaisir ; mais un nerf s'est débranché, une élingue s'est rompue et les battements de mon coeur ne montent plus jusqu'à mon esprit, se sèment en chemin comme petits cailloux bla... (15/8/2018)
Beaucoup Donaldo75 : Masse critique [Sélection GL]
bonjour Donaldo Qui a dit que la poésie à forme classique était désuète ? Parler de la bombe atomique en alexandrins ( il faut oser ), n'enlève rien aux frissons que ce suppositoire peut procurer à ceux à qui elle est destinée ! Un oiseau, un arbre, un explosif qui parlent, voilà qui est original ! NB cette " Little Boy " s'excuse presque d'ex... (14/8/2018)
Beaucoup hersen : Désolée [Sélection GL]
bonsoir hersen elle peut être bien désolée la terre, de voir ce que l'homme à trop la saigner, en fit erg caillouteux ! On l'a même assoiffée pour que des golfs verdissent à longueur d'année et dans le pays de ses ancêtres, elle n'est plus que croûte damnée et les hommes suivent le fleuve détourné, jusqu'aux usines où ils vont travailler ! N... (12/8/2018)
Bien Liryc83 : Le rêveur [Sélection GL]
bonjour Liryc Je marche sur les chemins qui attirent mes pas, et je louvoie quand mes pompes veulent prendre le large ! Point de traits de bitume, que des sentes plates, ou montantes et en pentes . Je vais là où je n'ai rien à faire, qu'à tendre la main pour une pièce, ou le pouce si je m'égare vers les diésels, décibels ! NB ce n'est pas la ... (10/8/2018)
Un peu Jigsaw : Nuit de toi
bonjour Jigsaw il a goûté bien des des breuvages, mais la rosée perlant au creux de cette chute de reins, fut pour lui un élixir qu'il n'oubliera jamais ! NB je sourie à lire vos mots " elle , île " que j'ai emprunté dans mon dernier poème, et ces mots d'amour d'il, d'elle demeurent vraiment intemporels ! je vois quelques maladresses ; 5e ver... (10/8/2018)
(1) 2 3 4 ... 138 »

Oniris Copyright © 2007-2018