Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Robot

« 1 ... 71 72 73 (74) 75 76 77 ... 141 »
Beaucoup ↓ Edgard : "Madame Papillon est une saloppe"
Amusante et édifiante cette fable, peut-être un peu longue. Je laisse à l'auteur le soin de voir ce qu'il pourrait "éventuellement" élaguer. Jean de Lafontaine, en bon forestier élaguait. Ses fables sont rarement de longueur excessive. Je m'interroge sur l'utilité du dernier quatrain par exemple, le précédent me semblant une bonne conclusion. ... (14/10/2013)
Beaucoup ↓ Nicolas_de_Nil : Belle comme
Voila un Slam qui ne s'embarrasse pas de nuances (c'est la loi du genre) et il porte fort sa critique sur non pas à mon avis contre le religieux, mais sur la mise en pratique intolérante des religions. A l'exception soulignée ci-dessous, je ne vois pas un mot qui n'est pas à sa place dans ce texte dont il faut souligner le rythme qui se mainti... (27/10/2013)
Beaucoup ↓ Francis : Quand Berck s'éveille
Un texte qui nous montre de belles images, un tableau figuratif descriptif de ce lever du jour sur le bord de mer d'une ville nordique. Une photographie qui donne envie d'y aller voir. C'est vrai que quelques défauts apparaissent à l 'oralité (c'est souvent le cas lorsque le contemporain ne rompt pas suffisamment avec le classique.) Mais je ... (24/1/2016)
Beaucoup ↓ Fanch : Devenir…
Un bien beau texte pour parler de cette fusion amoureuse telle qu'on la voudrait toujours... mais se peut-il ? Car elle n'est pas puisque revient cette imploration qui débute les quatrains... devenir... En tout cas beaucoup de très belles expressions. Petit regret: Le lecteur lancé sur des alexandrins se voit obligé de rechercher lui même comm... (29/1/2014)
Beaucoup ↓ sqark : Sommeil
Voici une amertume fortement exprimée contre ce qui serait le non sens de la vie; et envers les dieux qui auraient abandonnés les hommes. C'est un point de vue qui ne laisse guère d'ouverture au libre arbitre mais il est asséné avec un talent certain. Donc pas de jugement sur le fond puisqu'il s'agit ici de conviction respectable je ne prendrai... (2/2/2014)
Beaucoup ↓ newman : Zéphyr
Contemporain, c'est sûr. Ce poème, qui à voix haute se déclame comme un slam a franchement du peps et ça houle. Mais, pour souligner le tragique des évènements qui sont le thème c'est presque trop dansant. "Des sapins qui font la planche Penchent leur tronc et se débranchent" Ici, on a l'image et le rythme. Heureusement, le dernier quat... (23/2/2014)
Beaucoup ↓ Charivari :  سمعة سيئة (smah syeeh) [concours]
Comme beaucoup, c'est la proximité avec la chanson originale qui m'a gênée. Non pas que j'y vois une copie, mais comme une actualisation qui ne m'apparaît pas complètement réussie. Peut-être aurait-il fallu plus de subtilité dans la reprise des vers originaux et construire un texte encore plus personnel. Cependant, je salue la performance consis... (7/4/2014)
Beaucoup ↓ Miguel : Une prière de pécheur
Donc pour cette âme tourmentée hors les dieux point de vertu !Elle s' avoue bien incapable de vertu si son Seigneur n'est pas là. "Sa branche la plus basse (de la vertu) encore m'est trop haute ..." Elle succombe donc même au péché véniel le plus infime ! Je vois ici un bel hommage aux vertueux mécréants, aux "saints athées" qui n'ont pas beso... (23/3/2014)
Beaucoup ↓ Palakp : Histoire d'L (1)
La simplicité de ce texte pour parler d'une révélation soudaine surgie du quotidien m'a intéressé. Bien aimé le questionnement final qui conclut habilement tout ce qui précède. Par contre j'ai vainement cherché un renvoi se rapportant au (1) du titre. Ou Est-ce l'annonce du début d'une série portant ce titre ? Et cette incertitude m'a agacé... (10/4/2014)
Beaucoup ↓ Pussicat : Les météores
Si j'ai moins apprécié le dernier paragraphe dont certains vers me paraissent superflu et alourdissent la fin, je trouve à ce texte à une grande vigueur expressionniste. (Voilà pour le très bien.) Je pense que le vers "Je fonds, genoux à terre, tête écorchée, tête inclinée, et telle je vais et j'embrasse la nuit de mes souvenirs." assurait une... (23/10/2014)
« 1 ... 71 72 73 (74) 75 76 77 ... 141 »

Oniris Copyright © 2007-2019