Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de luciole

(1) 2 3 4 ... 17 »
Passionnément ↑ hersen : Les chèvres
Puisque l'humeur est à la fête et pour commémorer TON accueil vieux de deux ans déjà... TROP CHOU « Hersen ne pourra pas faire pis que ses chèvres » Bêlent incessamment quelques esprits chagrins. Envieux et jaloux que ces gens, je le crains… Ils n’ont que l’ironie et le sarcasme aux lèvres. Moi, c’est dans un état de délire et ... (1/1/2018)
Passionnément Arielle : Sauvage [concours]
Magnifiques cette musique du vers, ces couleurs. Quelle puissance d'évocation. Vous m'avez fait voyager. Merci. (23/10/2017)
Passionnément Raoul : Triptyque gothique
Peu convaincue par votre ballade maladroite, je suis allée muser au coin de celles-là qui m'ont enchantée. Pleines de trouvailles poétiques. Il y a là un mariage heureux entre la forme traditionnelle et un traitement plus contemporain. C'est une réussite. (15/1/2016)
Passionnément Automnale : Le géranium
Une vraie douceur se dégage de ce poème. On prend à sa lecture le même plaisir que l'on éprouve à regarder une ancienne photographie dentelée en noir et blanc ( malgré les couleurs présentes dans les strophes ) L'idée des vers qui reviennent comme les moments toujours répétés de cette vie (que le lecteur imagine monotone ) me semble tout à fait... (5/1/2016)
Passionnément TITINE : Retour elfique
Bonjour, Il y a dans ce poème une réelle maîtrise de l'alexandrin qui force l'admiration. Alliée à une puissance, une originalité des images qui m'ont laissée sans voix. Je note donc très haut. (5/6/2016)
Passionnément LenineBosquet : Au clair de la lune
Résonnent dans les bars enfumés les derniers accords d'un piano ivre, les sanglots étranglés d'une trompette qui dit le mal de vivre... Comme un Chet qui chante pour la dernière fois son "funny valentine", je vois dans ce poème des images qui me bouleversent et qui parlent au plus profond de mon être et pour cet instant de grâce, soyez mille fo... (2/12/2016)
Passionnément Ioledane : Sans Lune
Exceptionnelle réussite que ce poème véritablement noir, comptine du désespoir. Quand on est tout au bout de son rouleau, restent malgré tout le rêve et les mots. Comme disait Céline vous avez mis votre peau sur la table dans celui-là. (10/1/2017)
Beaucoup ↑ Arielle : Du côté des écluses
Un poème riche d'images plus belles les unes que les autres. Si je devais les relever, ce serait tout le poème que je recopierais. C'est très fort. ça me donne envie de peindre (25/2/2016)
Beaucoup ↑ Arielle : Avec les yeux du vent
Un poème sensuel, violent, minutieusement construit, magnifiquement imagé. J'aime du début à la fin. Superbe image que ces voiliers-peigne. Mais tout est beau. (3/3/2016)
Beaucoup ↑ Arielle : De lierre et de rouille
Bonjour Arielle, j'ai beaucoup aimé cette évocation de cette usine abandonnée, de ce lieu chargé d'histoire. Les images sont parlantes, une grande attention est portée aux sonorités ( allitérations du début), à la musique intérieure du poème. Tout vibre. C'est un très beau tableau de mots. (17/11/2016)
(1) 2 3 4 ... 17 »

Oniris Copyright © 2007-2018