Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Jouons-z-un peu
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/03/2016 00:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2663
Hors Ligne
Un sonnet approximatif tricoté de quatorze vers célèbres d’auteurs différents. Alphabétiquement : Charles Baudelaire, Joachim du Bellay, José Maria de Hérédia, Victor Hugo, Jean de La Fontaine, Alphonse de Lamartine, Stéphane Mallarmé, Alfred de Musset, Gérard de Nerval, Arthur Rimbaud, Pierre de Ronsard, Paul Valéry, Paul Verlaine, Alfred de Vigny.


Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage
-Aux yeux du souvenir, que le monde est petit !-
Ainsi, toujours poussé vers de nouveaux rivages,
N’aurai-je pas souffert comme c’était écrit ?

Lorsque le temps se lève, il faut tenter de vivre ;
J’allais sous ton ciel, Muse, et j’étais ton féal.
Fuir ! là-bas fuir ! je sens que des oiseaux sont ivres,
Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal.

Hélas, je suis bien vieil, au soir à la chandelle.
Sous le faix du fardeau aussi bien que des ans,
Mon cœur bat en saignant par sa plaie immortelle.

Au pied du sycomore ou sous les lauriers blancs,
Je vous salue au seuil du sévère tombeau :
Les chants désespérés sont les chants les plus beaux.


Bon, c’est très facile. Je relève les copies sous peu et je donne la solution.

Contribution du : 24/06 22:10:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Maître Onirien
Inscrit:
01/07/2009 13:04
De Besançon
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Onimodérateurs
Auteurs
Post(s): 15655
En ligne
Super idée, Archibald !

Mais, facile, facile, c'est vite dit… Je reconnais presque tous les vers, mais leurs auteurs m'échappent…

J'ai bien honte d'avouer, mais je me lance… et ai hâte d'avoir la solution !



Ainsi, en ce qui me concerne, je ne peux déterminer que trois poètes sur l'ensemble de ce superbe sonnet...

J’allais sous ton ciel, Muse, et j’étais ton féal. : Arthur Rimbaud

Fuir ! là-bas fuir ! je sens que des oiseaux sont ivres, : Stéphane Mallarmé

Les chants désespérés sont les chants les plus beaux. : Alfred de Musset

3 vers sur 14, ce n'est pas énorme !!! Mais bon, je serai ravie d'apprendre de qui sont les autres et de découvrir ou de redécouvrir leur poème...

En tout cas, bravo, archibald, pour ce sonnet original !

Je me régale...


Contribution du : 26/06 20:34:04
_________________
Inspiration ou poésie...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 14355
Hors Ligne
Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage : Joachim du Bellay

Hélas, je suis bien vieil, au soir à la chandelle. : Pierre de Ronsard

Je laisse la place aux autres...

Contribution du : 26/06 21:23:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Maître Onirien
Inscrit:
17/04/2013 18:11
De Monts du Jura -
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Responsables Edition
Post(s): 26967
Hors Ligne
Je ne suis pas sûr des titres des poèmes d'où sont tirés les vers.

Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage Du Bellay (Les regrets)

Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal. Hérédia (les conquérants)

Sous le faix du fardeau aussi bien que des ans, La Fontaine (La mort et le bûcheron)

Je vous salue au seuil du sévère tombeau : Hugo (Hommage à TH. Gauthier)

Les chants désespérés sont les chants les plus beaux. Musset (Le Pélican)

Contribution du : 26/06 22:56:26
_________________
Vivre au paradis, quel enfer !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 10078
En ligne
Comme z'aime zouer, voici ma copie en réponse au sonnet "Archibaldien"

Joachim Dubellay : Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage (extrait du recueil Regrets)
Charles Baudelaire :  Aux yeux du souvenir que le monde est petit !  (Le voyage)
Alphonse de Lamartine :  Ainsi, toujours poussé vers de nouveaux rivages (Le lac)
Paul Verlaine : [N’aurai-je] Et n'ai-je pas souffert, comme c'était écrit ?  (Final)

Paul Valéry : [Lorsque le temps] Le vent se lève !... Il faut tenter de vivre ! (Le cimetière marin)
Arthur Rimbaud : J’allais sous ton ciel, Muse, et j’étais ton féal. (Ma bohème)
Stéphane Mallarmé : Fuir ! là-bas fuir ! je sens que des oiseaux sont ivres (Brise marine)
José-Maria de Hérédia : Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal. (Les conquérants)

Pierre de Ronsard : [Hélas, je suis bien vieil,] Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle (Sonnets pour Hélène)
Jean de Lafontaine : Sous le faix du fardeau aussi bien que des ans (La mort et le bûcheron)
Alfred de Vigny : [Mon cœur bat en] S’il ne bat qu’en saignant par sa plaie immortelle (La maison du berger)

Gérard de Nerval
 : Au pied du sycomore ou sous les lauriers blancs (Delfica)
Victor Hugo : Je vous salue au seuil du sévère tombeau (À Théophile Gautier)
Alfred de Musset : Les chants désespérés sont les chants les plus beaux (Nuit de mai)


Merci Archibald pour cette aide à la révision, très utile en période d'examens. [vos mots entre crochets suivis du vers original]
J'espère obtenir une mention, sinon je passerai pour l'épreuve de rattrapage.

Cristale

Contribution du : 27/06 12:22:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
09/03/2016 00:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2663
Hors Ligne
Merci à Lulu, Hersen et Robot d'avoir joué le jeu. Huit bonnes réponses à vous trois, c'est très honorable. Je vous décerne un satisfecit. Mais que dire de Cristale ? Non seulement elle nous trouve tous les auteurs (Verlaine et Vigny, c'était pas évident), mais en plus, elle nous cite les oeuvres et rétablit les vers originaux (j'en ai tordu deux ou trois pour qu'il rentrent dans leur cadre). Bravo ! Quelle culture ! Mention excellentissime ! Et tout ça sans moteur de recherche...

A bientôt,

archibald

Contribution du : 29/06 23:05:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Jouons-z-un peu
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 10078
En ligne
Bonjour Archibald,

C'est juste, ce sont les vers de Verlaine et Vigny qui m'ont donné le plus de difficultés. Mais comme je suis curieuse et têtue...(mi-bretonne mi-basque) il me fallait savoir.

C'est quoi un moteur de recherche ?

Merci pour ce petit plaisir ludique et formateur, et surtout un grand bravo pour l'originalité de votre sonnet.

À bientôt,
Cristale

Contribution du : 30/06 09:56:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018