Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Rappel de la charte
Maître Onirien
Inscrit:
29/12/2010 18:37
De Pyrénées-Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Onimodérateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 15502
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Ce mot pour vous rappeler les règles élémentaires de la charte. Nous avons en effet constaté sur une poésie récemment parue plusieurs commentaires qui ne parlent que du thème sans étudier la structure poétique. Il n'est pas souhaitable de dissocier la forme du fond comme le précise un alinéa de l'article 6 :
« Seront systématiquement modérés (...) – les commentaires qui ne parlent pas du texte (écrire un autre texte, disserter sur la littérature, parler de soi, etc.) ; »

Nous vous demandons de ne pas oublier ce principe car à notre grand regret nous avons été obligé de modérer plusieurs commentaires qui donnaient des points de vue personnels et ne s'attachaient pas à la poésie en elle-même.
Il est tout à fait possible, par contre, que l'auteur ou un commentateur ouvre un sujet en forum pour débattre du sujet, dans le respect de chacun bien entendu.

(Si vous avez besoin de renseignements sur la modération, voici l'équipe actuelle : Lulu, Squeen, Jano).

Contribution du : 22/03 13:28:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Expert Onirien
Inscrit:
23/06/2011 17:15
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4193
Hors Ligne
Bonjour,

Je ne vois pas en quoi le fait de n'évoquer que le thème est contraire aux principes de la critique. On peut/on a le droit de ne pas être touché par les propos déroulés dans un poème, mais bien par le thème qu'il aborde.

Refuser un commentaire qui n'aborde que le thème du poème revient à nier le droit à tout lecteur de ne pas être touché par un texte et de n'avoir rien de particulier à dire dessus.

Et puis, n'aborder que le thème d'un poème, c'est encore il me semble évoquer le travail de l'auteur. - L'auteur lui-même ne donne-t-il pas un "point de vue personnel" dans son poème ? Évidemment que si !

Contribution du : 22/03 14:04:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Expert Onirien
Inscrit:
19/08/2016 17:30
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6437
Hors Ligne
Suppression
Désolée je crois que je suis hors sujet.

Contribution du : 22/03 14:21:03
_________________
Le léopard ne se déplace pas sans ses tâches (proverbe africain)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Expert Onirien
Inscrit:
09/09/2015 19:27
De Nanclars (Charente)
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4972
Hors Ligne
Je pense qu'il est question de mon commentaire, modéré ce jour sur le poème de Hananke. Puisqu'on en discute ici, je pense qu'il m'est possible, au niveau du forum, de le reproduire à titre d'exemple :

"J'abonde dans le sens de Thedreamer, le monde actuel est désespérément matérialiste, même si les choses commencent à bouger grâce à des personnes comme le docteur Charbonnier qui, le le crois, ne fait que relater sincèrement son expérience d’anesthésiste. la lecture cartésienne du monde est une bulle dans laquelle nous nous sommes enfermés progressivement depuis quelques siècles.
Sommes-nous plus éclairés que les milliards d'êtres humains qui nous ont précédés ainsi que ceux relevant d'une grande partie du monde actuel pour rejeter en bloc leurs visions du monde et leurs conceptions de la mort ? Nous, occidentaux imbus de notre supériorité technologique passagère, somme-nous plus lucides et intelligents que tous les grands sages et philosophes anciens et actuels ? Car ce n'est pas une certaine science contemporaine dépassée mais toujours ressassée qui pourra définitivement les contredire, puisque les dernières découvertes en ce domaine (voir par exemple la physique quantique) ne font que confirmer leurs dires.
Allons, si le désir d'éternité réside en chacun de nous, il y a fort à parier que cette aspiration correspond à quelque chose de réel, même si notre mental limité ne peut en percevoir les contours."

Bon, effectivement, je ne parle pas directement du poème, mais j'en parle de manière indirecte en ce sens que mes propos s'y attachent d'une manière qui me parait évidente. Sinon, je ne prends pas ombrage de cette modération qui est affaire de charte et de modérateurs, et la prochaine fois je glisserai quelques mots sur la forme également.

Contribution du : 22/03 17:19:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Maître Onirien
Inscrit:
29/12/2010 18:37
De Pyrénées-Atlantiques
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Onimodérateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 15502
Hors Ligne
Nous considérons qu'un commentaire qui part en digressions sur le sujet et oublie de donner son avis sur la forme est incomplet, donc irrecevable. Les trois commentaires modérés exposaient des opinions toutes personnelles et délaissaient totalement la partie technique (rimes, composition des vers, vocabulaire, etc.). S'il y avait eu un mélange des deux, à la rigueur ça aurait pu passer.
Il faut bien distinguer un commentaire qui se doit d'être exhaustif d'une discussion qui peut prendre place en forum. C'est la fonction, entre autre, de la rubrique « Discussion sur les récits ».

Contribution du : 22/03 18:32:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1566
Hors Ligne
@TheDreamer "Et puis, n'aborder que le thème d'un poème, c'est encore il me semble évoquer le travail de l'auteur. - L'auteur lui-même ne donne-t-il pas un "point de vue personnel" dans son poème ? Évidemment que si !"

==> Il arrive que la voix poétique rejoigne ou s'assimile à celle de l'auteur, mais il n'en convient pas moins de toujours faire la distinction entre les deux... Je comprends les modérateurs dans leur volonté de sanctionner les commentaires séparant forme et fond, car un poème n'est pas un simple tremplin vers le monde des idées, c'est avant tout un objet d'art qui se présente comme tel.

Ceci dit, connaissant mon goût pour le débat, je vous aurais certainement répondu comme l'a fait Ramana :)

@ Ramana

"Allons, si le désir d'éternité réside en chacun de nous, il y a fort à parier que cette aspiration correspond à quelque chose de réel"

==> C'est la définition de l'illusion au sens freudien : pas forcément une erreur, mais un espoir dérivé de nos désirs. Cela demande quand même une certaine prise de distance.

"Quand je dis : tout cela, ce sont des illusions, il me faut délimiter le sens de ce terme. Une illusion n'est pas la même chose qu'une erreur, une illusion n'est pas non plus nécessairement une erreur. L'opinion d'Aristote, d'après laquelle la vermine serait engendrée par l'ordure — opinion qui est encore celle du peuple ignorant —, était une erreur ; de même l'opinion qu'avait une génération antérieure de médecins, et d'après laquelle le tabès aurait été la conséquence d'excès sexuels. Il serait impropre d'appeler ces erreurs des illusions, alors que c'était une illusion de la part de Christophe Colomb, quand il croyait avoir trouvé une nouvelle route maritime des Indes. La part de désir que comportait cette erreur est manifeste. On peut qualifier d'illusion l'assertion de certains natio­nalistes, assertion d'après laquelle les races indo-germaniques seraient les seules races humaines susceptibles de culture, ou bien encore la croyance d'après laquelle l'enfant serait un être dénué de sexualité, croyance détruite pour la première fois par la psychanalyse. Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains ; elle se rapproche par là de l'idée délirante en psychiatrie, mais se sépare aussi de celle-ci, même si l'on ne tient pas compte de la structure compliquée de l'idée délirante.

L'idée délirante est essentiellement — nous soulignons ce caractère — en contradiction avec la réalité ; l'illusion n'est pas nécessairement fausse, c'est-à-dire irréalisable ou en contradiction avec la réalité. Une jeune fille de condition modeste peut par exemple se créer l'illusion qu'un prince va venir la chercher pour l'épouser. Or ceci est possible ; quelques cas de ce genre se sont réellement présentés. Que le Messie vienne et fonde un âge d'or, voilà qui est beaucoup moins vraisemblable : suivant l'attitude personnelle de celui qui est appelé à juger de cette croyance, il la classera parmi les illusions ou parmi les équivalents d'une idée délirante. Des exemples d'illusions authentiques ne sont pas, d'ordinaire, faciles à découvrir ; mais l'illusion des alchimistes de pou­voir transmuter tous les métaux en or est peut-être l'une d'elles. Le désir d'avoir beaucoup d'or, autant d'or que pos­sible a été très atténué par notre intelligence actuelle des conditions de la richesse ; cependant la chimie ne tient plus pour impossible une transmutation des métaux en or. Ainsi nous appelons illusion une croyance quand, dans la motivation de celle-ci, la réalisation d'un désir est prévalente, et nous ne tenons pas compte, ce faisant, des rapports de cette croyance à la réalité, tout comme l'illusion elle-même renonce à être confirmée (ou non) par le réel."

Contribution du : 22/03 18:43:43
_________________
Animula vagula blandula
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 14116
Hors Ligne
Bonsoir

Je pense qu'il faudrait peut-être revoir la charte.

A mon avis, on ne peut pas parler que de la forme d'un texte,
poème ou nouvelle, du genre il manque une virgule ici, un point là,
etc...etc...
Le fond doit être abordé également puisque c'est l'essence même
de l'écrit et je dirai même plus, en priorité.
Autrement, les commentaires diminueront, inévitablement.

J'ai eu le temps de lire les 3 com avant qu'ils ne soient modérés et
même s'il ne parlait pas de la forme, je pense qu'ils avaient
leur place sous mon poème.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 22/03 18:49:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1566
Hors Ligne
"Le fond doit être abordé également"

Tout est dans le "également"... Personnellement je serais déçu si les seuls commentaires sur un de mes poèmes traitaient exclusivement du fond... J'aurais l'impression de ne pas avoir été vraiment lu, ou de ne pas avoir reçu la considération que j'attendais en publiant sur un site comme Oniris.

Contribution du : 22/03 18:54:39
_________________
Animula vagula blandula
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 1566
Hors Ligne
Et puis, entre nous, je doute que les poètes accordent une si grande importance aux idées ; sinon, ils seraient philosophes.

Plus que les idées, qui ne sont guère à leurs yeux que des prétextes pour écrire de beaux vers, ils aiment les mots et les images.

Contribution du : 22/03 19:00:38
_________________
Animula vagula blandula
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rappel de la charte
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
19/10/2017 18:41
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Utilisateurs bannis
Post(s): 2260
Hors Ligne
Ah ah, il se passe des choses ici. Je ne suis pas sûr d'avoir compris.
On dirait qu'il y a comme divergence d'opinions. imbroglio en quelque sorte.
Bon. 3 commentaires effacés. Selon la charte.

Comme il y a contestation, il est raisonnable de demander à Jano de nous montrer ces commentaires,
et nous dire en quoi ils sont contraires à la charte.
(nous savons tous qu'une charte est toujours interprétable)

Ensuite, je demanderais à Jano de nous redire qu'à Oniris, la fome de la poésie (mise en mots) est plus importante que le fond.
Puisque un commentaire sur la forme uniquement va passer , mais un sur le fond ne va pas passer.

Enfin je demandera quand il s'agit de mort, qu'est -ce qui est le plus important: Le MORT lui-même ou le CERCUEIL ?

Contribution du : 22/03 19:46:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2018