Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de Rain

(1) 2 3 4 5 »
Passionnément Cristale : Le miroir
Superbe. Difficulté dans la similitude des rimes des premier et ultime quatrains, passée avec évidence, comme si malgré les carcans imposés, tout vous paraissait facile. J'avoue ne pas connaître cette forme, mais ces rimes en "lets" qui surgissent en plein milieu du poème, si c'est volontaire, sont la réalisation d'un exploit. L'appréciat... (20/9/2016)
Passionnément Miguel : Je l'eusse cru du roi
Il faut sortir du lot de chiffons ce diamant enrobé de soie. Une merveille ! Un exemple pour tous. Je le remettrai régulièrement à la "une". La chute est digne du plus beau sonnet et d'un efficace pamphlet, malgré le titre dénonciateur. (20/9/2016)
Passionnément archibald : Ballade des fœtus
Dernier vers On imagine des choses… Qu’on nE SOUPCONNERAIT pas Splendide, dire tant de choses "qui se tiennent" sur un fœtus, félicitations ! “C’est une pitié profonde Que de contempler le monde Par le prisme d’un bocal !” Top ! Je ne connais pas votre modèle, pour l'heure, (car j'irai voir ses textes), mais faut-il qu'il soit fa... (19/9/2016)
Passionnément Cristale : Autant en importe le temps [concours]
Une lueur dans la pénombre. Que dis-je une lueur ? Un incendie ! Que la lumière soit et vous apparaissez. Même la mélodie, (qui là n'est pas assistée par la césure de l'alexandrin) trouve en ces décasyllabes le rythme nécessaire pour nous transporter et ce malgré le huitain qui essouffle souvent le lecteur. Les vôtres sont légers, les vôtres s... (17/9/2016)
Passionnément Bleuterre : La saison des pluies
J'ai senti, ressenti. Compris ? Pas sûr ! J'ai l'impression que notre fameuse écrivaine pousse un cri en insinuant une phrase : "Tous ces mots, trop de mots nuisent à la parole, aux paroles" C'est la saison des pluies : l'ère du non-son, non-intonation. Des mots cachotiers "sur les promontoires abandonnés d'une toile..." Voilà un auteu... (19/9/2016)
Passionnément Cristale : Le grand dîner de la Saint-Valentin [concours]
Que dire de plus après le discours rationnel de WALL-E. sinon que, sans rancœur, je constate la médiocrité de ma plume, au fur et à mesure que je vous lis. Au diable la retenue : ce texte est magnifique. Il faut connaître les règles à respecter pour écrire une telle ballade, pour commencer à en apprécier la prouesse. (5/9/2016)
Passionnément Beaufond : Prélude
Eh oui ! Le poète est maudit. - J'étais si bien dans la non-existence (de poète), avant de connaître cette passion d'écrire. Il a fallut que ma main se fasse plume et mon" sang d'encre". J'ai décrit la nature et chaque sentiment, avec en toile de fond, la mort, toujours. Mais ce temps où j'écris, je ne le passe à vivre. Est-ce du temps perd... (10/10/2016)
Beaucoup Beaufond : Le doute
Changez le titre par : REGRETS Vous venez exprimer le regret d'avoir négligé la rime d'Alexandre pour son ennemie : la prose, et vous le faites sublimement. Certes ces vers doivent être peaufinés : EX ----Si mes vers ne s'ouvraient qu'au rebours de la rose ----Et fanaient sans parfum avant que de fleurir ? ----Si je les condamnais, sans... (16/9/2016)
Beaucoup Marite : Ce n'était qu'une rose…
Je viens de lire votre sonnet. (récent membre) .Je l'ai trouvé excellent. Trop classique ? C'est classique ou ça ne l'est pas. Tout est respecté, donc un texte pur, poétique à souhait. Mélodieux. Mais ... la chute !!! Terne : ravissant mon regard. Exemple : Une rose a surgit, lueur (ou phare) dans le brouillard. Ainsi la rose aurait pris... (10/9/2016)
Beaucoup Ramana : Demain, toujours demain
Rien à redire. Les métaphores seraient superflues car votre texte est un cri limpide. En l'état il serait parfait pour moi, sans ce mot "palme" (la lutte pour la Liberté). (11/9/2016)
(1) 2 3 4 5 »

Oniris Copyright © 2007-2019