Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Les évaluations de merseger

(1) 2 3 4 ... 13 »
Passionnément ↑ Pimpette : Autant le dire…
Chère Pimpette, J'avais eu connaissance de votre poème en EL sans l'avoir commenté. Pourtant il m'avait frappé par la distanciation entre l'atmosphère guillerette qu'il opposait avec tant de force à la gravité du fond. Toujours cette obsession de la fin, que je partage, et le choix courageux et sans espoir de faire comme si cela ne devait pas ... (4/9/2013)
Passionnément ↑ Lotier : Roue de la fortune
J'avais vu ce texte en espace lecture et avais déjà, comme Tizef, évoqué Appolinaire, non tant par rapport au calligramme que par rapport au contenu (les bohémiens). J'ajouterai, à lecture attentive, que l'on pourrait aussi, à travers ce poème merveilleusement travaillé au plan technique, évoquer certains poèmes en prose de Baudelaire où les not... (7/5/2014)
Passionnément div : Petite lettre à ma maman chérie
Bonjour Div, J'avais lu votre texte en EL. Il m'avait immédiatement sauté au coeur et à la figure. Quelle claque : vous nous avez entraîné loin et profond dans les replis douloureux d'une âme et d'une vie que j'imagine juste sorties de l'adolescence. Et ce style, dont on ne peut vraiment pas dire qu'il est académique, qui foule au pieds les rè... (19/6/2013)
Passionnément Mona79 : Pour une jeune fille
Chère Mona, Voici un merveilleux poème, pailleté d'or dont la délicatesse, la subtilité, la richesse ornementale font un bijou précieux. Je ne peux m'empêcher à sa lecture d'évoquer, dans un tout autre thème la délicatesse et la force évocatrice d'Henri de Régnier. Tout y est douceur, espoir, tendresse et au fond mélancolie. Vous m'avez offe... (24/6/2013)
Beaucoup ↑ wancyrs : Je vous le dis seulement…
c'est tout simplement superbe plein d'une sagesse qui semble venir de loin, très loin. C'est à la fois malicieux et profond ; certains passages ne sont pas sans rappeler "les caractères" mais avec plus de sérénité, comme dits sur le ton de la confidence par des compères ou commères complices. Le reste est pure poésie, le tout exprimé dans une la... (16/10/2012)
Beaucoup ↑ roots : L'hiver, je marcherai dans la neige et le givre
A première lecture, je me suis immédiatement demandé s'il ne s'agissait pas d'une approche de rondeau parfait (rondeau redoublé), forme particulièrement technique et contraignante. En effet, la construction sur 2 rimes en 5 strophes dont chaque vers de la première est successivement repris en finale de chacune des suivantes m'a engagé sur cette ... (1/5/2012)
Beaucoup ↑ leni : Heureux pour la énième fois
Plein de références "J’attendrais ces vendanges comme on attend Godot Je dirais c’est ainsi que tous les hommes vivent" et de clins d'oeil, une verve, et ce regard poétique sur les choses et les êtres qui contient peut-être la recette du bonheur. Une magnifique construction, un rythme, des images simples et sensibles. Vraiment bravo pour ce t... (11/9/2012)
Beaucoup ↑ Pimpette : Tant et tant...
Chère Pimpette, Comme je vous comprends et combien j'ai aimé votre écriture subtilement imagée mais simple, symbolique mais si accessible, qui suggère tant et tant de joies, tant et tant de souffrances vécues au cours d'une longue existence, comme des bornes au long d'une route, dont chacune atteste que l'on est vivant, en attendant peut-êt... (8/4/2012)
Beaucoup ↑ Carmiquel : Méharée (fragments)
Un long poème comme un long cheminement au rythme chaloupé des chameaux et méhari(s) sur la route des caravanes d'orient, une musique et des images parfois somptueuses qui touchent à la pensée philosophique. Au sein d'un exotisme de bon aloi "Méharée, Trébizonde, Médine, Golconde, hamadas,oueds, seguias, qad, nard" c'est toute la patience et le ... (19/6/2012)
Beaucoup ↑ papipoete : Azur ouaté
Quel joli poème tout empreint de douceur, de tendresse et d'une gracieuse mélancolie. La forme rare adoptée pour les exprimer y est parfaitement adaptée par son aspect mélodique lié à la répétition du vers initial dans chaque quatrain reculée d'un rang. On peut apprécier ici toute la légèreté de l'octosyllabe parfaitement maîtrisé C'est ce qui ... (1/10/2013)
(1) 2 3 4 ... 13 »

Oniris Copyright © 2007-2018