Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
leni : Rue d'une personne
 Publié le 16/05/17  -  23 commentaires  -  900 caractères  -  270 lectures    Autres textes du même auteur

Cette histoire pourrait être contée par un griot d'Afrique qui chante les petits riens d'une famille d'un village.
Je suis devenu le saltimbanque d'un fait divers. Un apprenti griot dont la guitare se substitue à la Kora.
La Kora est un instrument de musique à cordes d'Afrique de l'Ouest. C'est une harpe mandingue.
La rue d'Une Personne est située près de la Grand-Place de Bruxelles.


Rue d'une personne



http://www.aht.li/2887505/07_Piste_07_16.mp3
Paroles, musique et chant : leni Gaston Ligny


Elle est de Fort-de-France, il est de l'Indre et Loire,
Quand ell' chante en créole, il reprend le refrain
Dans la rue d'une personne.

Vous dites c'est banal, vous dites c'est banal,
Moi j'en doute.

Le cœur dans le regard pour mieux regarder l'autre,
L'un est devenu l'autre, l'autre est devenu l'un.
Dans la rue d'une personne.

Pierre est café au lait, il a trois ans ce soir,
Il souffle trois bougies sur une tarte aux fraises
Dans la rue d'une personne.

Que le temps passe vite, c'est vrai, c'est vrai dit-elle.
Que le temps passe vite, c'est vrai, c'est vrai dit-il.
Dans la rue d'une personne.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Ludi   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Salut Leni,

Paroles, musique et chant !!! Tu saurais pas nous la chanter en faisant le poirier, par hasard ?
Je kiffe ta voix, Leni, tu la forces moins que d’habitude, et c’est mieux comme ça.
A te lire on pourrait trouver le texte un peu juste, mais il résume tellement bien les hasards qui font une vie.
La musique le fait décoller au-delà de la banalité apparente. Je suis admiratif de cette manière simple de remplir l’espace. La poésie n’est pas faite que de paroles sèches et fumeuses. C’est ton art.

Ludi
Salade de fruits, jolie, jolie, jolie…

   Alexandre   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Salut Gaston ! J'aime la musique, la voix de l'interprète tout autant que le thème choisi ...mais pourquoi si court ?
A mon avis, "Gaston le griot" aurait dû développer un peu plus cette histoire de rue quitte à broder sur ce couple et cet enfant que j'imagine parfaitement chantant sur les trottoirs de Bruxelles... ou d'ailleurs.

Un petit couplet humaniste qui n'est pas pour me déplaire !

Bravo Gastounet et merci pour cet intermède musical... un ti peu court, c'est vrai

   Zorino   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Salut Gaston,
Merde alors, c'est la première fois que je t'entends chanter et je ne l'imaginais pas ainsi ta voix ! A mes débuts sur Oniris, je me suis complètement paumé entre toi et Yves. Je ne savais plus qui était qui ! :-)
Bref, tout ça pour te dire que je suis agréablement surpris par ce très joli texte, cette belle voix et cette musique très plaisante à l'écoute. Pour te faire comprendre à quel point je suis à côté de la plaque, malgré nos multiples échanges, je ne savais même pas que tu étais musicien. Je ne sais même plus où j'en suis moi avec tout ça ! En cet instant où j'écris ces quelques mots, j'ai l'impression d'être un "P'tit nouveau" avec 2 points au compteur et franchement, ça me fout le moral sous les semelles ! Mais bon, heureusement que ta chanson est là pour me le remonter (le moral, hein !). Bravo Gaston, j'adore !
Merci pour le partage

   bipol   
19/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
bonjour l'ami

j'ai bien aimé cette petite chanson

une petite chanson qui en dit plus qu'il ne parait

avec un texte simple comme les choses de la vie

et sa petite musique bien interprétée

   PIZZICATO   
17/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Cool ! Mon Ami Gaston tu as revêtu la casquette Compositeur-Interprète-Auteur (rien à voir avec la CIA ).

Une composition musicale sobre et précise ; de plus, ça se retient bien.
Deux guitares, une rythmique et l'autre en réponses c'est bien fait.

Cette façon d'interpréter qui te caractérise et se reconnaîtrait entre mille.
Un texte empli de tendresse, un peu court c'est vrai.
On mixe le tout et on obtient, plutôt tu nous offres une fort jolie chanson.

EDITION : hey Gaston, je crois que WIDJET se mélange les pinceaux sur les voix hihi.

   Grange   
16/5/2017
il y a quelque chose d'Hervé Christiani dans l'accompagnement. Ça me rappelle de belles années lorsque ce chanteur était encore de ce monde.

   emilia   
16/5/2017
Des mots très simples pour cette chanson courte, accompagnés par une voix profonde agrémentée par une jolie mélodie à la guitare, comme pour signifier une résistance à la banalité, ce mot cliché très en vogue qui met un peu tout dans le même sac en méprisant tous ces « petits riens » qui font cependant le sel d’une vie, ici, le fruit d’un métissage réussi, la communion d’un couple en symbiose malgré ou grâce à leurs différences… ; merci à vous pour le message « d’un griot saltimbanque »…

   papipoete   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
bonjour leni,
Comme c'est émouvant de mettre une voix sur un personnage, un " belge " dont on connait la plume sans imaginer le ramage !
Je suis très touché par ce brin de voix, qui chante si juste et avec chaleur cette " rue d'une personne " où 3 personnes regardent le temps passer si vite, le petit a déjà 3 ans ! Le coeur dans le regard pour mieux regarder l'autre ... banal, vous avez dit banal ?
NB pour une fois, nous ne partons pas trop loin, restons du côté de Charleroi, où l'on s'aime noir, blanc, café au lait ; mais le rythme de cette chanson nous transporte plus loin que le vol d'une hirondelle ; on plane de plaisir ...
La musique à la guitare me plaît beaucoup, ça balance !
En fait, qu'est-ce que je n'aime pas dans cette chansonnette ??????

   corbivan   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Belle prestation dont j’apprécie surtout l’authenticité… et le message porté avec la nuance sur la différence des protagonistes (ce qui rend la rencontre moins courante, banale) mais aussi sur le côté symbiotique de cette rencontre fusionnelle pour le moins, on peut comprendre ce texte ainsi, même s’il recouvre une réalité différente (naissance d'un enfant).

Une question me brûle les lèvres… je me demande si c’est autobiographique…mais bon cela ne me regarde pas.

Content aussi d’entendre ou réentendre la voix de Leni avec son cachet très particulier, et sa musique aussi.

Corbi’

   Marite   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Le rythme de cette petite chanson m'a entraînée au point que je n'ai pu l'écouter en restant immobile. Quand au thème, il n'est pas si banal, enfin à mon sens car, pouvoir vivre avec :
" Le cœur dans le regard pour mieux regarder l'autre,"
ce n'est pas si évident et pourtant, c'est la condition sine qua non pour que soit réalisée la symbiose :
" L'un est devenu l'autre, l'autre est devenu l'un. "
L'abondance de mots n'est pas nécessaire pour l'anniversaire du petit Pierre, le bonheur est présent.

   hersen   
16/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonsoir Leni,

j'aime t'entendre chanter que ce qui peut paraître banal...n'est que richesse.

Musique, chant, au top !

j'ai vraiment apprécié une simplicité, une évidence que l'on oublie quelquefois.

C'est très chaleureux.

Merci de cette écoute/lecture,

hersen

   Cristale   
17/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Paroles musique chant !
Ah! quel talent
Il a notre Leni
Il écrit comme s'il parlait
Il chante comme s'il volait
Il joue de la musique
Comme une symphonie fantastique
Et quel plaisir
De le lire
De l'entendre
Et se dire
Que son solfège est tendre.

Leni je n'ai plus de mots pour te dire mon admiration
alors je te le dis comme ça ❀..~♥~..❀ ☼ ♪● ♫ ❀‿❀♫ ☼ ♪● ڰڿ-ڰڿ-ۣڰڿ-☸

Cristale

   funambule   
17/5/2017
Je retiendrais l'accompagnement guitare, léger, aérien qui est un pur bonheur pour l'oreille. Le texte est intéressant, un petit voyage au cœur d'un monde qui nous échappe un peu tout en distillant sa part de rêve. Il me semble cependant d'un peu moins bonne facture qu'à l'accoutumée bien que je devine l'idée d'un certain minimalisme qui crée pour part l'ambiance. A l'instar du texte, j'aurais aimé le chant plus contenu, en-dedans, il me semble que ça collerait mieux... mais on ne refait pas l'histoire

   troupi   
17/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Salut Léni.

C'est vrai que ta voix n'est pas banale et c'est dommage que tu ne nous en fasses pas profiter plus souvent, mais bon tu laisses la place à nos amis Pizzicato et Eric et c'est très bien comme ça.
Dans cette chanson j'ai beaucoup aimé les guitares. Le texte pour faire une chanson avec si peu, ben ça confirme juste que tu sais faire le boulot et même très bien. Bravo. J'aurais juste un petit bémol au sujet de la voix qui quelquefois prend un peu trop d'ampleur, c'est surtout dans les dernier vers des tercets que je ressens cela.
Un détail sans importance . Bonne journée ami Gaston.

   madawaza   
17/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Leni
J'ai dû faire une fausse manip
J'avais déjà commenté ce texte en lecture et exprimé mon enthousiasme.
Je n'ai bien sûr plus rien à ajouter aux précédents commentaires.
A+

   Pouet   
17/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
Slt,

Franchement, musique, voix et texte, je suis particulièrement convaincu. Le texte: quand simplicité ne rime pas avec banalité. Très très bon, c'est esquissé, c'est léger et profond. Du grand art, tout simplement. Le "dans la rue d'une personne" laisse place à pas mal d'interprétations, fort, presque dommage qu'elle existe réellement du coup. Mon seul regret: trop court, quelques vers de plus n'auraient pas fait défaut.

Bravissimo.

   widjet   
17/5/2017
Bon va falloir que j'accepte que je me ferais jamais à cette voix, beaucoup trop affectée à mon humble avis.
C'est assez étrange car cette diction chez Brassens passe comme une lettre à la poste.

W

   Curwwod   
18/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Quel beau texte, Lén, qui exprime avec une poésie touchante tout ce que l'amour peut assembler, si différent que cela soit, niant toutes différences et toute indifférence, tout préjugé, tout égoïsme. Dans cette rue d'une personne (quel drôle de nom, poétique,) ne passent sûrement que les gens que l'on aime, et qui vous aiment.
J'ai adoré cette musique un peu country qui sous-tend heureusement la tendresse de ce texte et, une découverte, ta voix très expressive qui me fait dire qu'il faut absolument que tu continue à interprêter.
Encore une fois, bravo!

   jensairien   
18/5/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
je viens d'écouter plusieurs de vos chansons. j'aime bien. C'est dommage je trouve que les orchestrations manquent de souffle.

   fried   
19/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Cela pourrait être banal si ces personnages n'ont aucun lien entre eux,
mais j'imagine un couple métissé et leur enfant café au lait qui vivent et chantent dans la rue. Tout cela sur un air de guitare folk, c'est une ambiance pas banale. bravo

   Cat   
20/5/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
J’adore ta guitare, Leni ! Quelle vivacité dans les effets, dans le blues. Il y a un je ne sais quoi, un chouïa de Paris Texas dans la mélodie.

Et puis le texte, toujours proche de l’humain, à le réchauffer de ta voix vibrante et puissante.

Haut, les cœurs ! Haut, l’émotion !

Merci, l’ami Gaston, l'ami Griot de Bruxelles, pour cette belle et trop courte ballade dans le rue d’une Personne. Quel nom étrange, d’ailleurs !


Cat

   Proseuse   
20/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Leni,

Voilà bien le -miracle- de la chanson, j' ai d' abord lu votre texte et je dois bien avouer que j' ai pensé, celui-ci, ne tiendra pas la route !!
et puis, je vous ai écouté et .. bah! si ça tient la route ! c' est en cela que je dis souvent que poème et chanson sont ... deux mondes !
en tout les cas encore Bravo Leni pour cette chanson !
merci et à bientôt de vous ... ré-entendre !

   Vincendix   
21/5/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Leni,
Bien d'accord avec plusieurs commentateurs, c'est un peu court!
Dommage, ce sujet méritait un traitement plus développé.
Bon, malgré tout l'essentiel est dit et la qualité du texte et de la musique est bien présente.
Vincent


Oniris Copyright © 2007-2017