Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Le proverbe détourné
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2316
Hors Ligne
Bonjour

Le proverbe

Je souhaiterai lancer un nouveau jeu  (j’espère qu’il sera vraiment nouveau), sur ONIRIS.
Il s’agit d’illustrer par un proverbe populaire connu, un petit poème rimé, même en vers de mirliton, avec une chute amusante : jeu de mots, calembour, même contrepèterie (pour les amateurs).
On peut bien sûr, transformer le proverbe pour le rendre amusant, à condition de le reconnaître.
Si le cœur vous en dit, amusez-vous :
Je commence

Léonard était très habile de ses mains
Mais il perdait son temps toujours à ne rien faire,
Il remettait souvent sa tâche au lendemain
Ce qui on le comprend exaspérait son père,
Celui-ci excédé lui dit dans un juron
« c’est à force de forger
qu’on devient forgeron »
Léonard l’écouta et en fit son profit
Et c’est ainsi, qu’à force de scier
Léonard de Vinci,

Cordialement.
poldutor

Contribution du : 06/07 12:39:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3167
Hors Ligne
On l'appelait « bisou-bisou »
Tant elle aimait faire des bises
Debout assise ou à genoux
Et même quand soufflait la bise.
Un jour sur le quai d'une gare
Où elle faisait ses adieux
L'air joyeux et la face hilare
Elle baisait à qui mieux-mieux
Les minois de tous ses copains
D'une façon gourmande et vive
Quand passa la locomotive :
Qui trop embrasse manque le train !

embellie, qui rêve de voyages

Contribution du : 06/07 21:20:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2316
Hors Ligne
Bravo embellie, c'est exactement dans l'esprit.
J'ai bien ri.
Cordialement.
poldutor

Contribution du : 06/07 22:44:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 14:27
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3167
Hors Ligne
J'ai trouvé ton idée excellente et je ne comprends pas qu'elle soit boudée de la sorte par les oniriens. Sont tous déjà partis en vacances ? Dommage.

Contribution du : 07/07 19:34:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Expert Onirien
Inscrit:
14/01/2016 20:05
De Milan
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 3828
Hors Ligne
Mais moi aussi je trouve l'idée de Poldutor intéressante et excellente, mais je ne trouve rien
Je vais essayer de me creuser un peu plus les méninges (et pas "les ménages" comme je disais quand j'étais tout p'tit )

Contribution du : 07/07 19:43:47
_________________
Ce qui importe c'est d'aller vers et non d’être arrivé car jamais l'on arrive nulle part sauf dans la mort.
Antoine de Saint-Exupéry (Citadelle)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 11936
Hors Ligne
Après avoir dénoué quelques neurones récalcitrants je rends ma copie vu que demain c'est séance de rattrapage pour le bac....


De fiers touristes de la capitale
En camping-car s’en vinrent s’installer
Avec marmaille à l’auberge locale
Mais bien vite se mirent à râler
Car les aboiements des chiens de la meute
Les réveillaient bien trop tôt à midi.
Le maire voulant éviter l’émeute
Des cinq berniques en short d’organdi,
Et pressé de les voir boucler valise
Dès leurs chèques-vacances encaissés,
Mit les chiens dans la crypte de l’église.
Les pov’ c.ons se sont enfin cassés
Mais les pov’ cleb’s d’avoir été reclus
Dédaignèrent le moindre petit reste.
Depuis au village les chiens n’aboient plus,
Mais les caravanes restent.




Contribution du : 07/07 21:48:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6398
Hors Ligne

Contribution du : 07/07 22:53:55
_________________
https://pich24.wordpress.com/
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2316
Hors Ligne
Bonjour
Merci embellie,
En effet,je suis aussi un peu surpris, mais d'une part le amis oniriens sont partis en vacances, d'autre part c'est malgré tout un (petit) défi faisant appel plus à l'imagination et l'humour, qu'à la versification, où les oniriens sont si forts !

Merci Zorino pour ton commentaire,
un petit tuyau, si tu es à sec d'idée : http://www.unproverbe.com/index.php?page=2&theme=2 (excuse la façon dont je te donne le lien, j'ai du mal avec l'informatique - "les ans en sont la cause"), après je fait confiance à ton inspiration et ton humour pour trouver quelque chose de marrant.

Bravo Cristale pour votre "détournement", la chute est vraiment marrante, vous avez débloqué les bons neurones...

Merci Gemini,
Je ne connaissais pas "la fable express" qui ressemble assez à mon détournement, ni l'antiparémie.

Cordialement.

poldutor

Contribution du : 08/07 10:59:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/04 15:46:25
De vaucluse
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 2316
Hors Ligne
Un petit pour ne pas perdre la main, plutôt une "expression française", qu'un proverbe, mais ça rentre dans le "cahier de charges" de mon jeu.

La zézayante Nadine
Assise dans sa cuisine
Attendait avec peur
Le grand fils de sa sœur
Parti depuis hier
Tout seul dans la bruyère

Quelqu’un lui demanda
La voyant flagada
Pourquoi s’en faire tant
Elle répondit zezayant:
Ze zui zi inquiète
Parce que z’ai? c’est bête
« Un neveu sur la lande »

Contribution du : 08/07 11:11:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le proverbe détourné
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 3739
Hors Ligne
Comme j'aimais ce hêtre qu'on avait planté
Lors de ma naissance ! Mon aïeul eut l'idée
D'en faire mon jumeau. Il grandit comme moi,
C'était mon confident, mon moi, mon frère siamois.

Par une nuit d'orage, j'avais bien dix ans,
Mon frère de courage tomba le nez dans l'eau
De la rivière fière, j'étais triste et pleurant,
Je perdis ma moitié et mon alter ego

Mais je repris courage, moi, pauvre orphelin,
Il me fallut bien vivre, reprendre le chemin.
Je poursuivis ma quête, c'est vrai, un peu plié.
Un seul hêtre vous manque...restent les peupliers !

Contribution du : 08/07 11:57:32
_________________
"L'exception à la règle fait la féerie de l'existence". Marcel Proust.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2019