Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 37383
Hors Ligne
demain-matin en vous lisant, je pourrai songer " quelle peine me fîtes-vous cher Onirien ! "

Contribution du : 22/07/2020 22:51
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Onirien Confirmé
Inscrit:
20/10/2013 00:51
De Est de la France
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 822
Hors Ligne
Lorsque le récit (ce qui souvent est le cas dans une nouvelle) se trouve circonscrit comme au théâtre dans une unité de temps ; je pense que le passé est préférable au présent, mais uniquement en utilisant le temps de la narration : la troisième personne.

Illustration :
« Il y a bien longtemps, le roi Ubu et sa troupe partirent chasser le dahu savoyard … etc. … etc. »

Cette façon de recevoir le récit, comme s’il venait d’un conteur assis au coin du feu, permet au lecteur de s’installer avec confiance dans l’histoire car il sait dès le départ que c’est dans la confortable position de « spectateur » qu’il va la parcourir.

Le même récit rédigé au présent pourrait le mettre mal à l’aise, car l’impliquerait directement dans cette ubuesque chasse.

Réciproquement, le présent est préférable si l’on veut s’attacher le lecteur, comme ce peut être le cas dans un récit policier :
« Le commissaire fronce les sourcils et se dresse face au suspect tremblant … etc. … etc. »

Ça, le lecteur/commissaire aime faire.

… … … …

Personnellement, je pense que la cohérence du présent (logique des réactions des personnages) repose sur le passé.
C’est pourquoi j’utilise la narration au présent car elle permet de démarquer le rappel du passé d’une façon significative.

Contribution du : 23/07/2020 09:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Le temps du récit (passé ou présent ?)
Maître Xuanzen
Inscrit:
25/03/2008 21:52
De FRANCE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13179
Hors Ligne
Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses, qui m'ont vivement intéressée.

Je retiens notamment, ANIMAL, placebo et papipoete, votre préférence pour écrire un récit au temps du passé ; Shepard et Anthyme votre choix pouvant selon les situations varier entre récit au passé ou récit au présent, ; et celle d'Harvester pour l'écrire plutôt au présent.

Pour ma part, ayant été abreuvée depuis l'enfance de récits écrits au passé, ce temps est celui que spontanément j'adopte pour mes nouvelles. Le temps présent se trouvant alors intégré avant tout dans les dialogues.

Pour le choix de la personne (qui est lié à celui du narrateur), la troisième personne du singulier a de même vite eu ma préférence.

Intéressante, cette observation d'Harvester sur la vocalisation, rarement faite, des romans !

Bonne continuation à tous, je laisse ce sujet ouvert pour les personnes qui souhaiteraient apporter leur contribution.

Contribution du : 26/07/2020 22:00
_________________
http://xuanadoo35.unblog.fr/recueils-de-nouvelles/ (extraits de nouvelles en ligne) et http://xuanadoo35.over-blog.com/pages/Mes_coups_de_coeur_sites_amp_blogs-2436675.html (Annuaire littéraire)

Voir, entendre, aimer. La vie est un cadeau dont je...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2020