Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Onirien Confirmé
Inscrit:
27/01 05:31:15
Groupe :
Membres Oniris
Évaluateurs
Auteurs
Post(s): 370
Hors Ligne
Se faire remarquer comme prompt à la critique, très français, sur un site francophone...

Leçon retenue !

Contribution du : 12/08 00:58:47
_________________
"Ne t'inquiète pas, dans une semaine, des vers, tu en auras fait des milliers" (Danton à Fabre d'Eglantine - se plaignant de ne pas avoir achevé un poème - sur la charette qui les menait à l'échafaud).
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4770
Hors Ligne
@Hiraeth, un sujet bien intéressant, je suis en partie d'accord avec vos deux premiers paragraphes du #1. Une des particularités essentielles d'Oniris étant de permettre, d'encourager les commentaires argumentés, il est bien pertinent de traiter et retraiter cette problématique de temps en temps.

Il faut aussi ne pas oublier que donner son avis n'est pas forcément la même chose que faire un commentaire, et pas non plus que celle de produire une critique. Ce sont trois façons de revenir sur une lecture, les commentaires sur Oniris peuvent donc emprunter chacune de ces trois voies, voire les trois ensembles.

Ceci dit l'autre point à ne pas négliger pour aborder ce fil et pour ne pas démarrer de suite dans le contre-pied de @Dugenou (excusez-moi de la proximité lexicale, hum... :)).) Car le fait d'écrire, même un simple avis, demande un "rodage", et une sorte d'habituation. L'attitude, le regard analytique, voire la formulation de simples ressentis, demandent une espèce de formation, empirique j'imagine pour la plupart d'entre nous, amateurs. Il n'y a donc pas lieu de fustiger les commentaires (ou commentateurs) plus ou moins maladroits, mais au contraire, de les évoquer, y répondre avec délicatesse, enfin faire savoir, titiller l'attention,... Il est bon je pense de ne pas laisser pour lettres mortes, les avis qui nous, auteurs, dérangent. Il faut un peu de temps pour se sentir à l'aise pour commenter, et encore l'on n'y sera jamais dans tous les registres. La bienveillance est de mise comme valeur fondamentale dans un lieu communautaire.

Contribution du : 12/08 09:27:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6402
Hors Ligne
La forme et le fond sont pour moi indissociables. Telle le corbeau par l'odeur alléchée, c'est le fond qui me donne d'abord envie d'y planter mon bec. Ensuite, si le camembert est suffisamment crémeux, et seulement si, j'en viendrais à savourer les sons et les "choses" mises à disposition par l'artisan poète (sans forcément les trouver toutes, cela va de soi... ).

Après, il reste à savoir exprimer tout cela dans un commentaire le plus complet et le plus sincère possible, ce qui est une autre paire de manches, il faut bien en convenir...

Mais je comprends ta démarche, Hiraeth. Parler encore et toujours apporte de l'eau et fait tourner le moulin !...


Cat

Contribution du : 12/08 14:41:06
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Expert Onirien
Inscrit:
12/05/2016 20:15
De Vendée (85)
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Groupe de Lecture
Post(s): 4770
Hors Ligne
Je suis en phase avec Cat sur "l'indissociabilité" de la forme et du fond.
Pour reprendre la métaphore gustative, je dirai que la forme rend le fond digeste, et que plus elle est goûteuse, déliée et généreuse, plus le fond sera appréciable.

La pauvreté de l'un ne devrait pas espérer se trouver compensée par la richesse de l'autre. Si bien que dans les commentaires, la recherche de cet équilibre bénéfique dans un texte doit être la principale démarche critique. Mais pour un plus simple "avis", le ressenti, plus informel, restera malgré tout très appréciable aussi pour l'auteur.

Ce qui peut aussi faire pencher un commentateur à s'attarder plus vers l'un au l'autre domaine (pour revenir à la source de ce fil), ce pourra être une raison purement technique ; par exemple, je me sens bien incapable dans le registre classique d'aller me prononcer sur la forme, hormis la "musicalité" ou la "coloration" lexicale (ce qui n'est d'ailleurs pas vraiment négligeable bien sûr).

Contribution du : 12/08 15:56:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les Oniriens savent-ils lire de la poésie ?
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
27/10/2017 02:33
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2808
Hors Ligne
Merci à tous pour vos réponses.

Contribution du : 12/08 18:38:05
_________________
Animula vagula blandula
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2019