Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 ... 241 242 243 (244) 245 »


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6634
Hors Ligne
J'ai cueilli toutes vos dernières réponses avec toujours le même plaisir. Je ne m'en lasse pas !
En fait, ce sont elles qui me donnent la niaque pour vous trouver de nouvelles questions.

Alors merci, et un grand bravo à toutes et à tous.
Et bienvenu à Grandin, dont c'est la première ici, si je ne m'abuse...

A vos claviers, le jeu continue !


Cat




Ce petit dernier est librement inspiré par une de mes lectures de chevet...


Le questionnaire à la manière de Cat ''Inspiration Pessoa''


1. Il n'y a d'autres réalités que celles de nos sensations, dit Fernando Pessoa. Et toi, tu en penses quoi ?

2. Lorsque tu écris vers ou proses, es-tu dénué de tout souci de convaincre l'esprit ou d'influencer la vérité de qui que ce soit ?

3. Etre pessimiste consiste à prendre les choses au tragique. Es-tu d'accord avec cette allégation ?

4. Tisses-tu de la paille pour te distraire du destin comme le prisonnier, ou tout simplement comme la jeune fille qui brode un coussin pour se distraire, et c'est tout ?

5. As-tu déjà éprouvé ce qu'a de sublime l'ermite dans son désert ?

6. Connais-tu parfois cette impression de laisser mourir une partie de toi sur un banc de gare ?

7. Avoir de quoi manger, boire, avoir où loger et avoir un peu de temps pour rêver, écrire, dormir ; que peux-tu demander de plus aux Dieux, ou attendre du Destin ?

8. Si tu tenais le monde entier dans ta main, contre quoi l'échangerais-tu ?

9. Es-tu de ceux qui pensent que la mort ressemble au sommeil, ou de ceux qui pensent qu'elle est un départ ?

10. Tes souvenirs d'enfance sont-ils enfermés dans la poussière, ou bien dans un grenier envahi régulièrement par le soleil ?

11. Pouvoir changer de vie comme on change de linge, en quoi serait-ce une bonne chose ?

12. « J'ai la dimension de ce que je vois » écrit Caeiro (hétéronyme de Pessoa) dans un de ses poèmes. Quelle est ton interprétation de cette phrase toute simple ?

13. Connais-tu, toi aussi, de ces phrases qui te font sentir libre, porté(e) par une splendeur ailée dont la vibration frémit dans ton corps tout entier ?

14. Une chambre sans lumière suffit-elle à te remplir d'angoisse ?

15. On apprécie pas la liberté si l'on n'a pas vécu sous la contrainte. Pourquoi, à ton avis ?

16. Est-ce toujours dimanche en toi, cette vaste journée de lumière douce, lorsque tu écris ?

Contribution du : 25/11/2019 09:15
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 22152
Hors Ligne
Questionnaire à la manière de Cat ''A l'approche des émotions''


1. « Au commencement était l'émotion, écrivait Louis-Ferdinand Céline. Le verbe est venu ensuite pour remplacer l'émotion. » Remplacer, c'est sûr ? Es-tu d'accord avec cette affirmation ?

Ben non, certaines émotions sont indicibles.
Alors on fait comment, hein, on fait comment ?

2. L'intuition aide à s'adapter à la situation. Et toi, sais-tu te fier à ta petite voix intérieure ?

Un peu trop, quelquefois.

3. Quand bouleversé(e) par une émotion tu commences à perdre la tête et ta sérénité, de quelle manière réagis-tu pour recouvrer ton sang-froid ?

Je ne cherche aucunement à le recouvrer. Les instants d'émotion sont précieux, le sang-froid reviendra tout seul.
Si ça dure trop, je me roule dans la neige. Si c'est pas assez, je marche sur des braises. Et en gros désespoir de cause, je fais l'ascension du Kilimandjaro. ça aide à se calmer. (c'est pure bonté de ma part de vous refiler ce petit tuyau tout simple. Mais faut bien s'entraider, non?)

4. Permets-tu à tes ressentis d'exister pleinement ?

Et pis quoi encore ? C'est moi qui commande, non ? Mais c'est vrai qu'il y en a des ressentis plus malins que d'autres, ceux-là s'imposent d'eux-mêmes.

5. As-tu tendance à accuser l'autre d'être responsable de tous tes maux ?

J'accuse mon chat. Jusque-là, ça le fait bien, comme si nous avions un accord tacite. Tant qu'il a ses croquettes.

6. Dans une réaction à chaud, tu as vite fait de prendre tes jambes à ton cou, ou bien tu rues dans les brancards ? Autres... ?

7. Considères-tu l'émotion comme un problème à résoudre ?

Non, ça ne me dérange pas. Le manque d'émotion me semblerait plus grave.

8. C'est quoi, pour toi, le sentiment de solitude ?

Être tout seul ? Non, je dis n'importe quoi !
Se sentir seul au milieu des autres ? Ah, c'est déjà mieux.
Être seul à penser un truc qui semble évident ? Oui, il y a de ça.

9. Qu'est-ce qui t'émeut le plus ?

Les enfants.

10. Quel est le propre de l'angoisse ?

D'être très angoissant.

11. Sais-tu nommer l'émotion qui se présente ?

Non, c'est sans intérêt de nommer.

12. Es-tu capable d'estimer son intensité (de 1 à 10) ?

Comme l'échelle de Scoville ?
Pas très hot, un petit peu hot, moyen hot… ainsi de suite jusqu'à carrément intenable

13. Tes pensées t'aident-elles à comprendre une situation de façon à avancer ?

Oui. Car je pense donc je suis ma route.

14. Que t'inspire cette affirmation ''L'essentiel du langage est non verbal.'' ?

Que c'est rassurant de poser un bisou sur une joue ou s'entendre d'un regard sans flipper pour les fautes d'orthographe.

15. Reconnais-tu l'intelligence émotionnelle ?

Oui. Après décantation.

16. Quand on sait que la mode est la deuxième plus polluante après celle du pétrole, si ce n'est déjà fait, es-tu prêt(e) à adopter le concept de la garde-robe capsule ? (ou capsule wardrobe)

Non, car après avoir cherché sur le net, je découvre que la capsule wardrobe préconise d'avoir 37 pièces de vêtement.

Donc, pour adopter le concept il faut que j'aille faire du shopping tout de suite, il m'en manque grave. Et rien qu' à l'idée, je suis fatiguée.
Je garde mon vieux jean et mon bonnet moche (tricoté par mes soins, n'allez pas croire, je suis une manuelle créative).

Des concepts de riches, tout ça, des concepts de riches...

Contribution du : 27/11/2019 23:08
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6634
Hors Ligne
Citation :

hersen a écrit :

16. Quand on sait que la mode est la deuxième plus polluante après celle du pétrole, si ce n'est déjà fait, es-tu prêt(e) à adopter le concept de la garde-robe capsule ? (ou capsule wardrobe)
(...)
Des concepts de riches, tout ça, des concepts de riches...


Je m'étais fait la même réflexion à la lecture de l'article qui m'avait inspiré la question.
Vive le jean et le bonnet, et... les pieds nus !


Cat

Contribution du : 28/11/2019 12:48
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 22152
Hors Ligne
... et haro sur ce maudit black friday !

Contribution du : 28/11/2019 12:54
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Visiteur 
Questionnaire "A l'approche des émotions" :


1. Il n'y a d'autres réalités que celles de nos sensations, dit Fernando Pessoa. Et toi, tu en penses quoi ?

Que deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche.

2. Lorsque tu écris vers ou proses, es-tu dénué de tout souci de convaincre l'esprit ou d'influencer la vérité de qui que ce soit ?

Je n’écris pas pour apporter des réponses, mais uniquement pour me débarrasser de mes questions.

3. Etre pessimiste consiste à prendre les choses au tragique. Es-tu d'accord avec cette allégation ?

Du tout. Les optimistes regardent bosser les pessimistes pour pouvoir dire, une fois le boulot terminé, qu’ils avaient bien raison de pas se tracasser.

4. Tisses-tu de la paille pour te distraire du destin comme le prisonnier, ou tout simplement comme la jeune fille qui brode un coussin pour se distraire, et c'est tout ?

Peut-être que le prisonnier tisse de la paille pour construire une corde et s’échapper tandis que la jeune-fille brode parce qu’elle a rien de mieux à foutre. Moi, pour l’instant, je tisse de la paille dans le but d’un jour devenir jeune-fille.

5. As-tu déjà éprouvé ce qu'a de sublime l'ermite dans son désert ?

Ah non, hein ! J’ai déjà lu Coelho une fois (l’Alchimiste) et j’ai promis que ça n’arriverait plus jamais.

6. Connais-tu parfois cette impression de laisser mourir une partie de toi sur un banc de gare ?

Je n’urine jamais dans les lieux publics.

7. Avoir de quoi manger, boire, avoir où loger et avoir un peu de temps pour rêver, écrire, dormir ; que peux-tu demander de plus aux Dieux, ou attendre du Destin ?

L’abolition du sommeil pour pouvoir manger, boire et écrire davantage.

8. Si tu tenais le monde entier dans ta main, contre quoi l'échangerais-tu ?

Je ne connais rien d’autre.

9. Es-tu de ceux qui pensent que la mort ressemble au sommeil, ou de ceux qui pensent qu'elle est un départ ?

Je suis de ceux qui n’en pensent rien du tout.

10. Tes souvenirs d'enfance sont-ils enfermés dans la poussière, ou bien dans un grenier envahi régulièrement par le soleil ?

Je les ai pétrifiés dans des lignes de cahiers en attendant de donner un bon coup de pied dedans.

11. Pouvoir changer de vie comme on change de linge, en quoi serait-ce une bonne chose ?

Mais c’est déjà comme ça que ça se passe, voyons, et ce n’est pas une bonne chose du tout. Il y a une corrélation très forte entre les choix de vie possibles et la taille de la garde-robe. D’ailleurs, quelques-uns qui dorment à la belle étoile et ne se changent jamais ont, à mon avis, beaucoup de moins de chance que les autres de changer de vie.

12. « J'ai la dimension de ce que je vois » écrit Caeiro (hétéronyme de Pessoa) dans un de ses poèmes. Quelle est ton interprétation de cette phrase toute simple ?

Il est certain qu’une danseuse de Degas me grandit infiniment plus qu’une visite à Auschwitz.

13. Connais-tu, toi aussi, de ces phrases qui te font sentir libre, porté(e) par une splendeur ailée dont la vibration frémit dans ton corps tout entier ?

Je sèche.

14. Une chambre sans lumière suffit-elle à te remplir d'angoisse ?

Un petit filet de lumière me plait bien, j’avoue. La Lune suffit. Voire même Jupiter ou Sirius. Je suis pas exigeant.

15. On apprécie pas la liberté si l'on n'a pas vécu sous la contrainte. Pourquoi, à ton avis ?

Si on a la télé, on peut regarder les autres, ça permet déjà de se faire une idée.
C’est fascinant tellement c’est récurrent : faudrait que j’explique qu’un truc que je pense peut-être même pas est vrai :)
D’ailleurs, tu seras bien d’accord avec moi pour dire qu’un taulard récidiviste, ça n’existe pas, n’est-ce pas ? Et c’est aussi pour ça que tous les honnêtes hommes réclament un stage carcéral pour apprécier le moelleux de leur couette.

16. Est-ce toujours dimanche en toi, cette vaste journée de lumière douce, lorsque tu écris ?

Dis donc, on voit bien que tu vis dans le sud et que t’étais pas chez moi dimanche dernier. Si tu veux ma lumière douce dominicale, je te la cède bien volontiers.

Contribution du : 02/12/2019 17:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6634
Hors Ligne
Bravo, Stony !

Tes réponses sont toujours un régal à lire, pleines de bon sens et toussa toussa...

Suite à la numéro 10, j'attends impatiemment ton coup de pied salvateur afin que les lignes du cahier se dépétrifient et deviennent nouvelle(s) à présenter sur Oniris.

Pour le Sud, c'est vrai, c'est un plus, mais on peut facilement le cultiver dans le cœur ; il suffit d'allumer les lumières et de se mettre à la cuisine à l'huile d'olive. ^^


Cat

Contribution du : 05/12/2019 13:59
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Visiteur 
Le but de la pétrification des souvenirs et du coup de pied, justement, c'est que ces souvenirs ne forment plus qu'un tas de poussière dont personne ne ferait plus jamais rien, moi en particulier.

Je viens de sortir à poil dans la rue, enduit d'huile d'olive. Ca ne marche pas, ou alors j'ai pas bien pigé la technique. La cryothérapie, c'est pour les fadas.

Contribution du : 05/12/2019 15:31
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Post(s): 14890
Hors Ligne
Citation :

stony a écrit :
Je viens de sortir à poil dans la rue, enduit d'huile d'olive. Ca ne marche pas, ou alors j'ai pas bien pigé la technique. La cryothérapie, c'est pour les fadas.


C'est parce que t'as pas utilisé de la première pression à froid.

Contribution du : 05/12/2019 15:39
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 13517
Hors Ligne
Le questionnaire à la manière de Cat ''Inspiration Pessoa''


1. Il n'y a d'autres réalités que celles de nos sensations, dit Fernando Pessoa. Et toi, tu en penses quoi ?
Certes, certes ! Entièrement d’accord, je t’assure que mes sensations actuelles n’ont pas d’autres réalités que celle d’une incommodante situation due à un abus de chocolat...

2. Lorsque tu écris vers ou proses, es-tu dénué de tout souci de convaincre l'esprit ou d'influencer la vérité de qui que ce soit ?
Absolument. Je suis dénuée de tout, mon esprit lui-même n’est pas toujours convaincu de l’influence de ses propres vérités...

3. Etre pessimiste consiste à prendre les choses au tragique. Es-tu d'accord avec cette allégation ?
Le pessimiste anticipe un résultat négatif. « Dramatiser » correspondrait plus à « prendre les choses au tragique. »

4. Tisses-tu de la paille pour te distraire du destin comme le prisonnier, ou tout simplement comme la jeune fille qui brode un coussin pour se distraire, et c'est tout ?
Je tisse des vers dans ma cellule grise où je brode mes fantasmes de jeune fille…

5. As-tu déjà éprouvé ce qu'a de sublime l'ermite dans son désert ?
Jocker !

6. Connais-tu parfois cette impression de laisser mourir une partie de toi sur un banc de gare ?
Ah ? Aussi je me demandais pourquoi je semblais translucide dans mon miroir, c’est donc ça ! Promis juré j’évite les gares à partir de maintenant !

7. Avoir de quoi manger, boire, avoir où loger et avoir un peu de temps pour rêver, écrire, dormir ; que peux-tu demander de plus aux Dieux, ou attendre du Destin ?
En ce cas, les dieux c’est bibi…ce que j’attends c’est bibi itou qui s’en charge.

8. Si tu tenais le monde entier dans ta main, contre quoi l'échangerais-tu ?
Rien, je le garde, j’aime bien les antiquités rares.

9. Es-tu de ceux qui pensent que la mort ressemble au sommeil, ou de ceux qui pensent qu'elle est un départ ?
Quand t’es mort, t’es mort…

10. Tes souvenirs d'enfance sont-ils enfermés dans la poussière, ou bien dans un grenier envahi régulièrement par le soleil ?
Si tu savais ce qu’il y a dans mon grenier ...

11. Pouvoir changer de vie comme on change de linge, en quoi serait-ce une bonne chose ?
La chose était bonne ...

12. « J'ai la dimension de ce que je vois » écrit Caeiro (hétéronyme de Pessoa) dans un de ses poèmes. Quelle est ton interprétation de cette phrase toute simple ?
Avoir la conscience de ce qui nous entoure ?

13. Connais-tu, toi aussi, de ces phrases qui te font sentir libre, porté(e) par une splendeur ailée dont la vibration frémit dans ton corps tout entier ?
« Vous voulez la carte des desserts? »

14. Une chambre sans lumière suffit-elle à te remplir d'angoisse ?
Non non, l’électricité existe partout de nos jours

15. On apprécie pas la liberté si l'on n'a pas vécu sous la contrainte. Pourquoi, à ton avis ?
Très bonne question...oui, très bonne question

16. Est-ce toujours dimanche en toi, cette vaste journée de lumière douce, lorsque tu écris ?
Whaou ! C’est plutôt un jour de semaine qui n’est pas au calendrier avec des éclairs, du tonnerre, de la houle, des cyclones, des tsunamis, des éboulis de montagnes, des tremblements de terre, des coulées de boues, des chutes de météores, des glaciers fendus et fondus, des volcans en éruption, des glissements de terrains….et...puis qu'au bout tout ne soit plus que douce lumière une journée d'hiver.



Merci pour ce questionnaire ma Catounette

Contribution du : 05/12/2019 20:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Les questionnaires, à la manière de...
Visiteur 
Bien vu pour la 13, Cristale ;)

Contribution du : 05/12/2019 22:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 241 242 243 (244) 245 »





Oniris Copyright © 2007-2020