Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
corbivan : J’assure
 Publié le 08/01/17  -  17 commentaires  -  2172 caractères  -  173 lectures    Autres textes du même auteur

Mesdames, Messieurs, ne tirez pas sur le guitareux !
Je vous assure qu’il fait ce qu’il peut…
Et pour l’assureur… ? Ben, à vot’ bon cœur… !


J’assure



Paroles, musique et tutti quanti, y compris le bruit… Moi !
Pour écouter c’est là : http://ahp.li/cc04aeaf2270dcd88e1e.mp3


J’suis assureur
C’est un dur labeur
Mais j’assure
Et j’te rassure

Dis-moi ce qui
T’pourrit la vie
J’aurai toujours un produit
Qui t’la rendra jolie

J’assure ton auto
Celle qui t’emmène au boulot
Et j’t’assure au boulot
Mais faudrait arriver plus tôt

Avec ma petite police
Tu ne risques plus rien
Même dans la Police
On te voudra que du bien

J’suis assureur
Même en cas de grand malheur
T’en fais pas j’assure
Vu que j’me réassure

Enfin si t’as une petite amie
Qui chipote sur tes garanties
Rien de tel qu’une assurance-vie
Pour qu’elle te dise : « Oh ! Oui ! »

Et si par hasard
T’as une chouette maison
Ou même un hangar
Ou bien un vieux placard

Y a pas de raison
Y a pas de lézard
On n’fait pas de façons
Avec ton pognon

Même que pour tes vacances
Hebdomadaires en Provence
Ou partout ailleurs en France
On t’garantit un beau ciel bleu

C’est moins cher bien sûr
Si c’est sur la Côte d’Azur
Que si tu vas en Moselle
Tu vois j’te montre toutes les ficelles

Un jour t’auras des gamins
Faudra assurer leur pain quotidien
Alors aboule ton blé
J’me charge de leur destin

Pis quand t’auras cent piges
Si les vers t’font des litiges
De d’ssous la terre t’en fais pas
On gère aussi ce genre de cas

Y en a qui disent
Avec moi pas de blabla
Ou bien Axacadabra
Et un tas d’autres sottises

Moi, j’en raconte pas
Tu peux tout vérifier
Non, j’ai pas de loupe sur moi
Mais y a qu’à signer là

Maintenant que t’es assuré
Me v’là bien rassuré
Merci de m’avoir renfloué
Et n’oublie pas mes mensualités

J’suis assureur
C’est un dur labeur
Mais j’assure
Et j’te rassure ?


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Marie-Ange   
30/12/2016
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je ne tirerai pas sur le "guitareux" ; j'ai vraiment trop trop adoré, un jeu de guitare me fait toujours complètement fondre, surtout lorsqu'il offre plusieurs tonalités, je craque, je m'abandonne.

Le texte m'a fait sourire, il n'est pas transcendant, le petit côté sarcastique dissimulé m'a amusé.

Mais je ne suis pas sûr que l’association des deux, soit tout à fait en adéquation, j'en ai fait plusieurs écoutes, et je reste mitigé. Le côté parlé plus que chanté me dérange un peu, il crée un petit décalage, comme un faux jeu, comme une maladroite tonalité de l'un par rapport à l'autre.

L'ensemble mérite une écoute attentive. Les mots sont parlants, et le "guitareux" assure ...

   leni   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Hello zoiseau chanteur
Etonnant dit le pianeu c'est une chanson vie courante ON va chez Speedy C'est rigolo et inattendu C'estdu langage parlé Faut prendre au 3è degré Et choisir ses vacances en Moselle SURTOUT ne pas désespérer CAR

Pis quand t’auras cent piges
Si les vers t’font des litiges
De d’ssous la terre t’en fais pas
On gère aussi ce genre de cas

Etonnant dit Le guitaiste AMUSANT

SALUT CORDIAL LENI

   madawaza   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Sûr que c'est bien pensé.
Le ciné ma sur
un mec qui rassure
va sûrement faire chanter.

   hersen   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un petit condensé de tout ce qui nous passe pas la tête quand arrive la date limite de paiement de nos primes d'assurances !

Seulement là, c'est dit de façon marrante, alors on signe, sans la loupe !

j'avoue que le coup de la maison, ou à défaut le hangar, ou faute de mieux un placard, c'est bien trouvé. Et qu'on ne fasse pas de façon avec le pognon...

Et si par hasard
T’as une chouette maison
Ou même un hangar
Ou bien un vieux placard

Y a pas de raison
Y a pas de lézard
On n’fait pas de façons
Avec ton pognon

Voilà un petit texte humoristique qui parlera à tout le monde et certaines tournures sont très bien trouvées ( eg leur pain quotidien-aboule ton blé)

Le blues convient bien, et si le guitareux nous avait prévenus, on peut peut-être regretter que la musique quelquefois couvre trop la voix.

A te relire, Corbi !

   Robot   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Dans ce type de chanson c'est l'ensemble paroles et rythme lent un peu blues qui importe. Un texte qui dénonce en fait sur un phrasé musical mais parlé avec des notes d'humour.

   papipoete   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bonjour corbivan,
Sur un air néo-blues, l'assureur vend ses articles qui garantit tout, contre tout pour quelques sous ...
Même ce à quoi le client ne songe pas, c'est assuré, jusqu'au temps où il faudra s'installer sous terre !
Pas besoin de lire le contrat entre les lignes, ni regarder de près avec une loupe, c'est garanti !
Il n'y a plus qu'à songer aux mensualités pour que l'assureur soit rassuré ...
NB plein de trouvailles, de répliques à des questions non posées, sur un ton enjoué

   Eccar   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Corbivan,
J'ai lu le texte sans écouter la chanson, c'est déjà pas mal. C'est beaucoup de photos déjà tirées et retirées jusqu'à usure des produits, du papier, mais ça assure bien quand même.
"Dis-moi ce qui
T’pourrit la vie
J’aurai toujours un produit
Qui t’la rendra jolie".... C'est vraiment un monde merveilleux que le nôtre. A peine le thermomètre descendu sous Zéro que je recevais par SMS une offre de pneus neiges, de batteries, d'ustensiles contre les grands froids, etc... de mon Norauto favori et adoré. Un exemple tiré de ma vie réelle même s'il ne s'agit pas du même commerce qui reflète tout de même bien votre démarche d'assureur prévoyant et réactif. Bravo
Et pour l'enfer, le pacte avec le diable ? Ah oui d'accord, vous vous en êtes déjà chargé, c'est écrit en tout petit, tout en bas, comme sur tous les bons contrats dignes de ce nom. Merci bien alors et désolé pour ma naïveté.


Pour la musique, c'est cool le blues, ça convient bien au style des paroles et au thème, mais ça manque un peu de vivacité, de pêche... Mais Paul Personne était déjà pris, je suppose ?

   Francis   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pour le remboursement
Faudra suivre la procédure
prendre en compte l'usure
Et surtout être patient !
J'ai aimé l'humour : l'assurance- vie qui séduit la petite amie, les vacances ensoleillées en Moselle, l'assurance qui se prolonge même dans la tombe... La guitare souligne l'ironie du texte. La voix est moins audible mais je crois que c'est la mauvaise qualité de son de mon ordi.
Merci pour le partage.

   vendularge   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Corbivan,

Un petit air bluesy, un peu d'humour, le tout me met de bonne humeur, merci ;)

Si t'es inondé
seul dans ta maison
te faits pas de mouron
avec moi c'est non

Vu que tes factures
sont noyées au fond
je sais, c'est trop con
t'en fais pas j'assure

.....bref, c'est marrant de jouer à ça

merci
vendularge

   Bidis   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'ai apprécié. Tout est bien trouvé. Surtout l'"Axacadabra". J'ai ri alors même que mes primes pour une Mutuelle hospitalisation me restent en travers du gosier. J'en suis à m'espérer un long séjour hospitalier !

   Raoul   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Hé-hé.
Toujours marrant d'entendre le "bruit" que font les bouches des gens qu'on lit ;-). Sympa.
C'est pleins de petites ironies bienvenues sur l'assurance, contrats et posture, sur les petites comédies sociales, ça va très bien avec la ligne de guitare folk.
Le côté vue de biais, voir en coin, m'a fait penser à Ricet Barrier (peut être le phrasé, aussi, aux Spermatozoïdes !) ce qui pour moi est très loin d'être désagréable.
Bref, j'ai bien aimé, c'est un texte qui est fait pour être vraiment accouplé aux cordes de la guitare et aux agiles doigts, nombreux, qui les grattouillent.

   plumette   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien
"J'assure" ou" le blues de l'assureur", un bon moment d'écoute avec des trouvailles qui font sourire.

l'assurance ciel bleu, les litiges d'outre tombe, le clin d'oeil à certaines pubs ( zéro blabla...) et au passage "Non, j’ai pas de loupe sur moi
Mais y a qu’à signer là"!

une petite réserve sur le fait que l'assureur n'est en général pas une personne comme vous et moi ( ce que nous fait entendre la chanson) mais une grosse multinationale qui emploie des salariés ou des agents qui sont pressurisés et doivent faire du chiffre pour obtenir un salaire acceptable!

J'ai apprécié la mise en musique du texte, évedemment cela le rend plus vivant.

Bonne continuation

   PIZZICATO   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien
Mis à part deux strophes qui ne m'ont pas vraiment séduit ( " Pis quand t’auras cent piges .... et puis " Y en a qui disent....) j'ai trouvé ce texte amusant et évocateur du fait que les assureurs n'ont pas qualité de philanthropes.

Quant à la musique, il y a au départ une bonne idée : blues avec deux tempos différents ; mais c'est assez désordonné, ainsi que le chant. Tout ça mériterait un remake.
Bien à toi.

   bipol   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément
bonjour Corbi

je te rassure me revoilà

je t'avais fait un commentaire en groupe de lecture

mais il était simpliste

je crois que je ne vais pas pouvoir faire mieux d'ailleurs

car je ne suis pas un littéraire (c'est vrai)

je trouve que ton blues de l'assureur tient bien la route

je sais que l'ensemble est simple comme moi

et donc tu assures si je peux me permettre

avec juste ce qu'il faut comme humour

car assurer ce n'est pas intellectuel

mais comme on dit il en faut

bref j'ai adoré

   funambule   
8/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↑
C'est bien écrit, simplement, "à la blues-man" façon américaine dirais-je, mais, transposé pour nous. Du coup la critique que j'aurais pu formuler, à savoir un petit manque d'audace corrosive ne tient pas, face au style assez "racines" malgré le sujet. Pour la zique, ben c'est un peu pareil et donc en plein accord avec l'idée de fond, c'est moyen mais très sympa. A noter que la métrique un peu aléatoire ne s'accorderait pas avec tous les styles musicaux, en guitare voix ça passe toujours. Un bon moment !

   corbivan   
11/1/2017

   HadrienM   
11/1/2017
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Le texte est bon, la musique moins.

On y sent un agréable sens de l'humour qui, en réalité, est une intéressante critique de l'absurdité contemporaine : les individus sont assurés ... de payer cher.

Le poème, en lui-même, c'est un peu ce vers,

Mais y a qu’à signer là.

On signe volontiers ! On suit avec plaisir cet assureur cynique, assez sarcastique au fond !

Joli. La flèche en bas pour le jeu musical qui est plus faible que le texte.

Bien à toi,


Oniris Copyright © 2007-2017